Un accident peu courant

Les perles : les journalistes

« Un jeune de 16 ans est mort hier après-midi. Il s’est électrocuté en grimpant sur le toit d’un train en marche à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne). L’adolescent, souffrant de brûlures au deuxième degré, a été transporté à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. »

(Métro, 30 janvier 2012)

Rate this post

10 mars 2018 – Conne d’habitude…

Mort de Claude François : sa voix et sa façon de danser indiquent une nouvelle piste. Ce ne serait pas un accident mais une overdose !

dessin humoristique de l'électrocution de Claude François
10 mars 2018 – Conne d’habitude…

Claude François : « Alexandriiiinn Aalexxaandrannn !! »
(caricature de Claude François)

4 (80%) 1 vote

La conduite du malfrat

C’est l’histoire d’un truand américain qui commet un braquage à main armée dans une banque, puis écrase une vieille dame (ainsi que Paf le chien qui traînait par-là) au cours de la cavale qui s’ensuit.

Il est rapidement capturé par la police, puis jugé. Son avocat est très pessimiste. Il lui dit qu’il risque la chaise électrique…

Effectivement, le jury le condamne à goûter aux 50.000 volts. Le condamné décide de ne pas faire appel. Il ne demande pas la grâce non plus.

Le jour de l’exécution, on branche la machine, on met le courant au maxi, mais RIEN. Devant tant de bizarrerie, l’administration judiciaire décide de le relâcher.

À peine dehors, le truand vole à nouveau une voiture et provoque aussitôt un nouvel accident. La police qui vient aussitôt l’interpeler n’en revient pas d’une telle malchance. Le malfrat leur dit :
– Que voulez-vous les gars : c’est pas toujours une bonne affaire d’être mauvais conducteur.

Rate this post

L’enfance dangereuse de Rodney Dangerfield

« Je pense pouvoir dire sans me tromper que mes parents ne m’aimaient pas. Mes jouets de bains, c’étaient un grille-pain et une radio. »

Rodney Dangerfield

Rate this post

Electrocuté du zizi

Les perles : les assurances

« Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. J’avais bu à cause de la chaleur deux blanc cassice à l’onseice. J’ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d’urine. Je arraité la voiture sur le baur de la route prais d’unta de pierres et de matériau rapport aux travois eczécuté mintenant pour l’élaictricitai. Je commence à uriné et en fesan ce besoin, je en maniaire d’amuzement dirigai mon jai en zigue saque à l’entours. Alors mon jai a rencontrai un bou de fille electrique qui était par terre au lieu d’être accroché au poto. Une grosse étincelle a soté sur moi et un grand coup m’a raipondu dans le fondement et des les partis que lotre médecin y appelle tête y cul. Je me suis évanouille et quand je sui revenu dans la connaissance, je vu que ma chemise et mon pantalon été tout brulé à la braguette.
Je sui assuré par votre maison et je voufrai être un demnisé. Jé droit à ce con m’a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 93 francs o plus juste. Depuis le sinistre, je les burnes toutes noires et ratatinés. ma verge est tumefié, gonflé et violacé. Le médecin a dit devant du monde qui peut répété: avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais. « Au jour d’ojourd’hui, je ne peux plus m’en servir que seulement pour uriné, mais pour le reste, à seul fin de remplir mes devois conjugo avec ma femme qui a le sang chot, il n’y fot plus compter. Je fait des réserves dessus. Vous ne plaident pas pour ça qui ferai du tort à votre maison d’aasurance. A vous lire, je vous salue empressement.
Monsieur X, Agriculteur »

5 (100%) 1 vote