24 décembre 2018 – Barbier, l’écharpe rouge qui tache

dessin d'actualité humoristique sur la nouvelle idée géniale de Christophe Barbier
24 décembre 2018 – Barbier, l’écharpe rouge qui tache

Christophe Barbier : « Je propose que le gouvernement baisse les taxes… sur les pâtes alimentaires ! Ainsi, les enfants des gilets jaunes pourront offrir des colliers de nouilles à leurs parents pour Noël ! »
(caricature de Christophe Barbier)

Après avoir conseillé de supprimer la redevance TV pour calmer la colère des gilets jaunes, Christophe Barbier a eu une nouvelle idée.

Zaïtchick

29 novembre 2018 – L’apologiste urbain des homicides séniles…

La crise des Gilets jaunes s’installe dans la durée mais Christophe Barbier voit une lueur d’espoir.

dessin d'actualité drôle sur Christophe Barbier et la crise des gilets jaunes
29 novembre 2018 – L’apologiste urbain des homicides séniles…

Christophe Barbier : « D’ici 2022, beaucoup de gilets jaunes seront morts… de faim ! »
(caricature de Christophe Barbier)

21 octobre 2018 – Fais-moi mal Johnny…

dessin d'actualité humorsitique sur les praoles de l'éditorialiste Christophe Barbier
21 octobre 2018 – Fais-moi mal Johnny…

Christophe Barbier : « Ouiii tu es dur mais tu n’as pas tort ! »
(caricature de Christophe Barbier et Emmanuel Macron)

Christophe Barbier, l’éditorialiste nécrophile, explique que les retraités – et les Français – qui se retrouvent au régime Macron-biotique (mais pas éthique) doivent se dire « il est dur mais il n’a pas tort »… Peut-être est-il adepte de l’amour vache ?

Zaïtchick

30 août 2018 – L’homme qui rit dans les cimetières

Christophe Barbier l’a dit : « Il y a beaucoup des plus âgés de ce pays qui ne seront plus électeurs en 2022 parce qu’ils seront morts. »

dessin d'actualité de Christophe Barbier parlant des électeurs qui vont mourir
30 août 2018 – L’homme qui rit dans les cimetières

Christophe Barbier : « Et on se chargera de faire crever rapidement les autres ! »
(caricature de Christophe Barbier)

Christophe Barbier, cet éditorialiste qui pourfend l’assistanat alors que sa feuille de chou survit grâce aux subventions publiques, est toujours aussi empressé de défendre la politique de son président préféré. Il s’est donc permis une de ses saillies stupides dont il a le secret (mais peut-être se pensait-il drôle ?) : une partie des retraités mécontents des mesures de Macron ne passeront pas la prochaine échéance présidentielle. Qu’importent les précautions de langage, ce qui est dit est dit, et on rajoute ainsi la provocation à la ponction.

8 avril 2018 – Chien de garde…

L’économie libérale est une maîtresse exigeante…

dessin d'actualité montrant un éditorialiste soumis à l'économie libérale
8 avril 2018 – Chien de garde…

Économie libérale : « Tu viens prendre ta correction mon petit éditorialiste soumis ? »
Éditorialiste : « Une seconde, maîtresse, je peaufine mon papier pour voleurs actuels : « Messieurs les grévistes syndiqués, laissez-nous libres d’entreprendre sans entraves… ». »
(caricature d’éditorialiste soumis à l’économie libérale)