La crampe de l’écrivaine

Les perles : les célébrités

En apercevant chez son éditeur une romancière qu’il détestait, avec le pied bandé, le féroce Paul Léautaud s’exclama :
– Tiens ! Vous avec la crampe de l’écrivain.

La mauvaise nouvelle de l’éditeur

Un éditeur s’adresse à un écrivain :
– J’ai un bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
– Dites-moi d’abord la bonne, demande l’écrivain.
– Paramount a adoré votre livre et l’a littéralement dévoré.
– C’est fantastique ! Après une aussi bonne nouvelle, je suis prêt à encaisser n’importe quoi. Allez-y, quelle est la mauvaise nouvelle ?
– Paramount, c’est mon chien.