Sarkozy l’écrivain

Le nouveau livre de Sarkozy, il paraît qu’il se libyen…

Zaïtchick – Les tribulations d’un Pékin en Chine

Fausse couverture de polar réalisée par Zaïtchick
Zaïtchick – Les tribulations d’un Pékin en Chine

(dessin du 15 février 2011)

Les tribulations d’un pékin en Chine de Philip K. Duck aux éditions Les Mutants électriques.

Enfin, la fausse couv’ réalisée en 2011 avec clin d’œil à Philip K. Dick, l’auteur du roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques (jeu de mots sur sheep – mouton – et chip – puce électronique – intraduisible en français), à l’éditeur homonyme et à Jules Verne pour ses Tribulations d’un Chinois en Chine (qui donna au cinéma un film avec Belmondo très proche de l’esprit de Tintin.)

L’échec du golf

« Le golf, c’est une belle promenade ratée. »

Mark Twain

Requiem pour un perroquet…

Une dame très bavarde demanda à un écrivain de lui écrire un quatrain-épitaphe pour son perroquet, son «coco chéri» qu’elle venait de perdre. Et l’écrivain inventa ce quatrain :
« Passant, ci-gît un perroquet
Qui, vivant, eut beaucoup d’adresse
Mourant, il laissa son caquet
Par testament à sa maîtresse. »

La crampe de l’écrivaine

Les perles : les célébrités

En apercevant chez son éditeur une romancière qu’il détestait, avec le pied bandé, le féroce Paul Léautaud s’exclama :
– Tiens ! Vous avec la crampe de l’écrivain.