L’embauche du chauffeur de bus scolaire

A l’homme, qui se propose pour être chauffeur d’un car scolaire, le recruteur explique :
– Vous bénéficiez d’une prime d’engagement de 1000 euros. – C’est un peu comme à la Légion, dit, en riant, le candidat.
– Ouais. Et, à ce propos, quand vous l’aurez conduit pendant huit jours, votre car, c’est là que vous regretterez de ne pas vous y être engagé, à la Légion.

Rate this post