Les réincarnations de Dracula

Dracula vient de se faire trucider à coup de pieu en plein coeur. Il monte au ciel et se retrouve devant Dieu qui lui dit dans toute sa bonté :
– Je ne peux pas te laisser entrer au Paradis en raison de tous tes péchés et de tous ces meurtres que tu as commis en buvant le sang. Mais je vais te laisser une autre chance pour ta rédemption : Tu repartiras sur terre et tu seras réincarné en ce que tu désires, mais ce ne sera pas quelque chose d’humain. Alors Dracula dit :
– Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang !
– Qu’il en soit ainsi.
Sur ce Dracula se retrouve transformé en chauve-souris vampire, sur terre.

Mais une semaine plus tard, Dracula est de retour devant Dieu : Il vient de se faire dégommer par un éleveur de bovins à coup de fusil de chasse. Dieu dans sa grande miséricorde lui dit :
– Tu n’as pas eu le temps de t’amender. Je te permets de réessayer. En quoi veux-tu être réincarné ?
– En quelque chose qui boit du sang, comme avant !
– Qu’il en soit ainsi.
Et sur ce Dracula se retrouve transformé en moustique.

Ce coup-ci, Dracula-moustique se dit qu’il va être prudent… Mais pas de chance, dès le premier repas il se fait lamentablement écrabouillé par la main vigoureuse d’un routier.

Une fois encore, Dracula se présente devant Dieu.
– Je vais te donner une dernière chance. Si tu ne parviens pas à t’amender dans cette dernière réincarnation, tu finiras en Enfer ! Dans quoi désires-tu être réincarné ?
– Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang !
– Décidément… Tu es incorrigible !
Et Dieu transforma Dracula en serviette périodique.

Pourquoi les hommes font pipi debout ?

Dieu avait presque terminé de créer l’univers quand il s’aperçut qu’il lui restait deux articles dans son sac, aussi décida-t-il de les partager entre Adam et Eve.

Il leur indiqua qu’un des articles restants permettrait à son propriétaire de pisser debout. « C’est un bidule très pratique », expliqua Dieu, « et je me demandais si l’un de vous deux apprécierait de le posséder. »

Adam se mit à sauter d’excitation : « Oh, donnez-le-moi ! J’adorerais être capable de faire ça ».

Eve, en souriant, dit à Dieu que, si Adam voulait tellement l’avoir, elle serait heureuse de le lui laisser.

Dieu donna à Adam l’article qui lui permettrait de pisser debout et qui l’excitait tant.

Adam commença par viser le tronc d’un arbre pour ensuite écrire son nom dans le sable riant de bonheur d’avoir autant de plaisir avec son nouveau jouet.

Dieu et Eve le regardèrent un moment, puis Dieu dit à Eve : « Bon ben, tu n’as qu’à prendre l’article restant. »

« Comment cela s’appelle-t-il ? », demanda Eve.

« Un cerveau… » , répondit Dieu.