À quoi bon la femme ?

C’est Adam qui va vers Dieu et qui se plaint de sa vie sexuelle. Des branlettes à longueur de journée, il en a marre. Alors, Dieu, bon gars, lui créa la poupée gonflable, qu’il livra à Adam.

Deux semaines plus tard, Adam retourne voir Dieu :
– C’est bien beau ton truc, mais ça fait déjà trois fois qu’elle éclate et y en a partout. C’est dégueulasse. Qui va nettoyer tout ça, maintenant ?

Et Dieu créa la femme.

L’augmentation divine

Un chef d’entreprise convoque l’un de ses collaborateurs. Rouge de colère, il explose :
– J’ai appris qu’hier, dimanche, vous êtes allé à la messe et que vous avez prié pour obtenir une augmentation ! Sachez-le bien mon ami : j’ai horreur qu’on essaie de passer au-dessus de ma tête quand on veut quelque chose.

Le Dieu Nonoss

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui poussait les chiens à se renifler le derrière à chaque fois qu’ils rencontrent un de leurs congénères ? Je vais vous donner l’explication :

Il y a très très longtemps, bien avant que les humains n’apparaissent, c’étaient les chiens qui régnaient en maîtres sur la planète. Ils étaient comme le sont les humains actuellement : ils marchaient sur leurs pattes de derrière, ils parlaient entre eux, bref, ils avaient ce que l’on peut appeler une vraie société… La seule différence est qu’ils vivaient avec un Dieu vivant, le dieu « Nonoss ».

Un jour, en pleine célébration du dieu Nonoss, un des chiens de l’assemblée laissa échapper une flatulence d’une odeur pestilentielle et cette odeur infecte se propagea jusqu’aux narines du dieu Nonoss.

Le dieu fut extrêmement fâché, et demanda au chien coupable de se dénoncer pour qu’il subisse sa punition. Or, aucun chien n’avança. Le Dieu Nonoss, après de multiples menaces, décida de transformer tous les chiens en ce qu’ils sont aujourd’hui.

Et depuis ce jour-là, les chiens cherchent le coupable…

Et Dieu créa l’enfant

Une maman qui fait le catéchisme prépare les enfants :
– Monsieur l’abbé va venir vous demander qui vous a créés. Louis tu répondras : « c’est Dieu qui m’a créé. »

Arrive le jour de la visite de l’abbé. Il demande aux enfants :
– L’un de vous peut-il me dire qui vous a créés ?

Grand silence… Finalement, une main se lève :
– Le petit garçon que Dieu a créé n’est pas là, monsieur l’abbé, il a la grippe.