Le métier de nos fils

Trois mères juives discutent et parlent de leur fils :
– Mon fils est dans la Marine, tout le monde lui dit « Mon Amiral. »
– Le mien est dans l’armée, tout le monde lui dit « Mon Général. »
– Ben le mien est stripteaseur dans un bar gay…
– Non ???
– Si, mais dès qu’il enlève son slip, tout le monde lui dit : « Oh mon Dieu ! »

La croyance des licornes

Lors d’un entretien d’embauche :
– Croyez-vous en Dieu ?
– Oui.
– Et aux licornes ?
– Non.
– Pourquoi ?
– Parce que je n’en ai jamais vu de ma vie…

Les routes du paradis

Une jeune fille de l’Armée du Salut quête. Un vieux monsieur s’arrête et sort de sa poche un billet de dix euros. Avant de le lui donner, il demande :
– Où ira cet argent ?
– C’est pour les œuvres du Seigneur, monsieur.

Le vieux bonhomme remet alors le billet dans sa poche en expliquant :
– Il vaut mieux que je le garde. J’ai 83 ans. Je verrai le Seigneur avant vous !

L’invitation oubliée

Une femme dit à son mari :
– Mon Dieu, mon chéri nous avons oublié d’inviter tante Jeanne pour le pique-nique. Téléphone-lui tout de suite.

Le mari téléphone aussitôt et se répand en excuses :
– J’étais au courant répond la tante, mais je ne viendrai pas. C’est trop tard, j’ai déjà prié pour qu’il pleuve.

Une côte en moins

Au Paradis terrestre, Ève fait une scène à Adam.
– Tu es rentré tard ce soir. Avec qui étais-tu ?
– Mais enfin, tonnerre ! réplique Adam, avec qui veux-tu que je te trompe ? Il n’y a que nous deux ici !

Ève n’est pas convaincue. Elle attend la nuit et quand Adam s’est endormi, elle lui compte les côtes du bout des doigts…