Aie confiance…!!

Sur son lit d’hôpital, un patient reçoit la visite de son médecin qui rentre de vacances :
– J’espère que mon confrère s’est bien occupé de vous ?
– Oui ! Mais une chose m’inquiète… Votre confrère n’a pas le même diagnostic que vous !
– Ce n’est pas grave… L’autopsie me donnera raison !

Juste la quarantaine

Un gars va chez son médecin :
– Docteur, j’ai à peine quarante ans, et pourtant, quand je me regarde dans la glace, je vois un vieil homme chauve au teint jaune, aux joues creuses, à la peau flasque et aux dents qui se déchaussent. Qu’est-ce que c’est ?
– Je n’en sais rien, mais ce que je peux vous dire, c’est que votre vue est parfaite…

Symptômes, étiologie, diagnostic et traitement de l’alcoolisme

Symptôme : Pieds froids et humides.
Cause : Ton verre est incliné sous un angle incorrect.
Solution : Tourner le verre jusqu’à ce que la partie ouverte soit vers le haut.

Symptôme : Pieds chauds et mouillés.
Cause : Ça y est, tu t’es pissé dessus.
Solution : Si un chien est dans les parages, va te placer à côté de lui et plains-toi tout de suite après auprès du propriétaire du manque d’éducation de son clébard. Exige qu’il te paie un coup à boire en compensation. S’il n’y a pas de chien dans les parages, va te sécher aux toilettes les plus proches.

Symptôme : Le mur d’en face est plein de lumières.
Cause : Tu es tombé sur le dos.
Solution : Positionne ton corps à 90° par rapport au sol.

Symptôme : Ta bouche est pleine de mégots.
Cause : T’a piqué du nez dans le cendrier.
Solution : Retire tout ça et régale toi avec un gin tonic.

Symptôme : Le plancher est flou.
Cause : Tu regardes à travers un verre vide.
Solution : Redemande une tournée pour palier à ce manque.

Symptôme : Le sol se déplace sous tes pieds.
Cause : Deux videurs te sortent du bar.
Solution : Demande-leur au moins où ils t’emmènent.

Symptôme : Reflets multiples de visages te regardant fixement dans l’eau.
Cause : Tu es dans les toilettes, essayant de vomir.
Solution : Mets-toi un doigt dans la gorge.

Symptôme : Les gens autour de toi parlent avec un écho mystérieux.
Cause : Tu as le verre sur l’oreille.
Solution : arrête de faire le crétin.

Symptôme : La discothèque bouge beaucoup, les gens sont habillés en blanc et la musique est assez monotone.
Cause : Tu es dans une ambulance.
Solution : Ne bouge pas. Possible coma éthylique.

Symptôme : Ton père a l’air très bizarre et tes frangins te regardent d’un air étonné.
Cause : Tu t’es gouré de maison.
Solution : Demande-leur s’ils peuvent t’indiquer où est la tienne.

Symptôme : Un énorme spot de la discothèque t’aveugle.
Cause : Tu es allongé dans la rue et il fait déjà jour.
Solution : Il est temps de prendre un café.

Symptôme : Tu n’éprouves aucun goût ni aucun plaisir à boire. Ta bière est exceptionnellement claire.
Cause : Ton verre est vide.
Solution : Trouve quelqu’un qui te paiera un autre coup à boire.

Symptôme : Tu n’éprouves aucun goût ni aucun plaisir à boire. Le devant de ta chemise est humide.
Cause : Bouche non ouverte en buvant ou verre appliqué à un mauvais endroit du visage.
Solution : Prends un autre verre et bois devant un miroir. Améliore ta technique en buvant autant que nécessaire.

Symptôme : Tout est sombre, voire noir.
Cause : Le bar est fermé.
Solution : Panique !

Le pari des étudiants en médecine

C’est deux étudiants en médecine qui prennent un verre à la terrasse d’un café. L’un des deux avise un passant qui avance d’une démarche hésitante et précautionneuse :
– Tiens, je te parie que ce type souffre d’hémorroïdes
– T’es louf ? Ce mec a une blenno, c’est évident !
– Bon on va lui demander, il va nous mettre d’accord. Ils se lèvent et abordent le pauvre gars :
– Bonjour monsieur, excusez- nous, nous sommes étudiants en médecine, j’ai parié que vous souffriez d’hémorroïdes, mon copain pense plutôt qu’il s’agit d’une chaude-pisse, alors qu’avez-vous en réalité ?
– Et bien vous voyez, on s’est trompé tous les trois. Moi je pensais que c’était juste un pet…