27 février 2019 – Salon de l’Agriculture vachement industrielle

dessin d'actualité humoristique sur le Salon International de l'Agriculture vachement industrielle et intensive
27 février 2019 – Salon de l’Agriculture vachement industrielle

(caricature du Salon International de l’Agriculture)

24 février 2019 – Vache folle ou rage folle ?

Salon International de l’Agriculture : Vache à viande ou vache à lait ?

dessin d'actualité humoristique sur les gilets jaunes et le Salon International de l'Agriculture
24 février 2019 – Vache folle ou rage folle ?

(caricature du Salon de l’Agriculture)

15 janvier 2018 – Les vaches s’affolent chez Lactalis

Scandale Lactalis : les contrôles à la source vont s’intensifier.

dessin d'actualité humoristique d'un tatoueur réalisant le logo Milka sur une vache
15 janvier 2018 – Les vaches s’affolent chez Lactalis

(caricature du tatouage de la vache Milka)

Après le scandale des vaches folles, les lasagnes de cheval et les œufs farcis de fipronil, Lactalis décide de nous servir de la salmonelle dans les laits infantiles.

C’est ce qui arrive lorsque l’hygiène n’est plus une priorité et que les seuls mots d’ordre de l’entreprise deviennent RENTABILITÉ et PRODUCTION. Mais lorsque l’on est un géant de la production laitière, ce genre d’attitude est inacceptable : comment peut-on décider de mettre en danger les vies de milliers de nourrissons pour améliorer sa marge et faire plaisir à ses actionnaires ?

Et malgré le rappel tardif de plus de 12 millions de boîtes Picot, Pepti et Milumel, beaucoup de lots sont tout de même passés au travers… les groupes de grandes distribution (Leclerc, Auchan, Carrefour ou Système U…) ont tous vendu des produits contaminés après la date de rappel, plaidant ainsi l’erreur humaine et un manque d’organisation.

Côté Lactalis, le PDG Emmanuel Besnier se sent plutôt à l’aise dans ses pompes Louis Vuitton, nous resservant le périmé « responsable mais pas coupable » et promettant de renforcer les contrôles… Sachant que la salmonellose peut être fatale pour les nouveaux nés et que Lactalis a mis délibérément la vie de tous ces nourrissons en danger pour une histoire de profit, quelles sanctions exemplaires notre gouvernement va-t-il mettre en place ?

En attendant la réponse, je vous donne rendez-vous au prochain scandale alimentaire… peut-être avec les OGMs – les paris sont ouverts – lâchez-vous !

Duf