24 février 2020 – Obstruction votre honneur

« L’obstruction parlementaire va-t-elle coûter aussi cher que le grand débat ? » se demandent les médias angoissés…

dessin de Zaïtchick sur Jean-Luc Mélenchon et Édouard Philippe à l’Assemblée nationale lors de l’examen de la réforme des retraites
24 février 2020 – Obstruction votre honneur

Jean-Luc Mélenchon : « Donc, si on revient sur votre mode de calcul du point de retraite à partir d’un indicateur qui n’existe pas… bla bla bla… »
Édouard Philippe : « Retiendez-moi ou je fais un malheur ! »
Graffiti : « la bite a Grivo par J.S.F.)
(caricature de Jean-Luc Mélenchon et Édouard Philippe à l’Assemblée nationale)

10 février 2020 – « Ma percée est sacrum »

dessin humoristique de Glon sur Jean-Luc Mélenchon, le blasphème et la personne sacrée de la République
10 février 2020 – « Ma percée est sacrum »

A-t-on le droit de blasphémer la République, même pour raisons médicales ?
(caricature de Jean-Luc Mélenchon)

22 décembre 2019 – « J’voudrais ben, mais j’peux point »…

dessin humoristique de Glon sur Jean-Luc Mélenchon
22 décembre 2019 – « J’voudrais ben, mais j’peux point »…

Pas de bras, pas de chon goulag.
(caricature de Jean-Luc Mélenchon)

« Demain au pouvoir nous créerons une commission « Justice vérité » pour mettre à plat tous les abus de pouvoir et les crimes du régime macroniste. »

Cette phrase plus qu’inquiétante, prononcée par Mélenchon lui-même, est lisible sur son blog melenchon.fr.

Heureusement, l’électorat se détache peu à peu de cet homme que l’amertume rend de plus en plus dangereux, coupant les bras à son idéocratie paranoïaque.

Glon

22 décembre 2019 – Ceux qui m’aiment, je leur prendrai le train

dessin humoristique de Glon sur Jean-Luc Mélenchon et le renoncement d’Emmanuel Macron à sa retraite de président
22 décembre 2019 – Ceux qui m’aiment, je leur prendrai le train

Mélenchon va-t-il renoncer à sa retraite de train de sénateur ?
Jean-Luc Mélenchon : « Jamais ! La bête humaine c’est moi !! »
(caricature de Jean-Luc Mélenchon)

20 décembre 2019 – Le petit ivre rouge

(ou « le retour des chonchons flingueurs »)

dessin humoristique de Glon sur Jean-Luc Mélenchon et ses déclaration sur l’inéligibilité des condamnés
20 décembre 2019 – Le petit ivre rouge

Mélenchon en 2017 : « Quiconque est condamné une fois est inéligible à vie »
Jean-Luc Mélenchon aujourd’hui : « Sauf moi ! …D’ailleurs je suis sûr que je peux être élu, en tout cas à Levallois… »
(caricature de Philippe Martinez)

Quelques esprits éclairés m’ont appris récemment que lorsque je dessinais Macron, Balkany, Fillon ou Le Pen, je faisais de l’humour, mais que lorsque je dessinais Mélenchon ou Martinez, alors là je faisais de l’humour de droite.

Ciel.

J’en conclus donc que l’humour serait parfois hémiplégique.

Je dois manquer cruellement de discernement, et de vue à 360°.

Mais à bien y réfléchir, il est vrai que l’humour d’une certaine gauche, habilement pratiqué, peut être irrésistible. J’en ai d’ailleurs une preuve aussi proche qu’éclatante : l’un de mes beaux-frères, réfugié vénézuélien, s’en tient encore les côtes. L’évocation du seul nom de Chavez ou de Maduro, même prononcé à voix basse et l’œil sombre, lui impose un changement de slip urgent. (La chose est d’autant plus hilarante que sous ce régime visionnaire, il est difficile d’acquérir plusieurs slips.)

Que l’on me pardonne donc, car je vais me corriger : la prochaine fois que je dessinerai Mélenchon, je ne ferai que reprendre ses propres saillies, dont il est prodigue. Ça devrait faire rire toutes les parties, même les plus basses.

Et en panoramique.

Glon