L’ingratitude des gens…

Deux propriétaires de résidences secondaires échangent des propos désabusés :
– Je me demande, dit l’un, s’il existe quelque chose de plus désagréable que de voir des amis, que vous avez hébergés pendant tout un week-end, prendre la route sans vous remercier.
– Oh ! Oui, enchaîne l’autre : c’est d’entendre le mari dire à sa femme, au moment où ils s’installent dans leur voiture : « Décidément, on n’est bien que chez soi ! ».

Jardiner à vue de nez

Une dame répond à sa voisine :
– Oui ! C’est vrai, je l’admets que mon mari a le nez pointu, mais cela n’a pas que des désagréments ! Il est tout de même le seul homme au monde, lorsqu’il jardine, à pouvoir faire des trous pour repiquer les salades, tout en gardant les mains dans ses poches !

Les désagréments du bagne

Les perles : la justice

Louis Cousin, faux-monnayeur de son état judiciaire, comparaît.
– Vous avez beau nier, dit l’accusation, vous irez au bagne…
– Cela m’ennuie un peu, monsieur le procureur, je n’y connais personne ! ose le prévenu.

La souris tueuse

Les perles : les voisins

image drôle d'un mot de voisin qui qui a fait du bruit à cause d'une souris
La souris tueuse

« Le bruit peut tuer : Je m’exuse du désagrément que j’ai pu causé suite à la découverte de souris ! dans mon appartement (donc j’ai bouger tout mes meubles merci de vôtre compréhension) Moi c’est la souris qui va me tuer »