L’activation des organes sexuels

Après avoir soigné une des vaches de la ferme qui était malade, le vétérinaire s’apprêtait à remonter en voiture lorsque le fermier et sa femme l’arrêtent :
– Dites donc, là, y a l’coq d’la basse-cour qu’est pas du tout intéressé par l’affaire… Ça fait bin un mois qu’on l’a acheté au marché de Saint-Marcellin et on l’a toujours pas vu monter sur une poule. Z’auriez pas un truc pour lui ?

Le véto rigole doucement et leur répond :
– Pas de problème ; une fois par jour, vous allez attraper votre coq et vous lui frotterez le croupion à la brosse de chiendent. Ça va lui activer l’organe et avec ça, les poules passeront un sale quart d’heure, faites-moi confiance.

La semaine suivante, le véto est appelé à nouveau dans cette ferme. À peine garé dans la cour, il voit le fermier s’avancer vers lui clopin-clopant, en faisant des grimaces de douleur à chaque pas :
– Alors, est-ce que vos poules sont satisfaites ? demande le véto.
– Ah les poules, elles se cachent tellement elles en ont marre que le coq leur courre après, mais par contre…
– Oui ? interroge le véto.
– … j’voulais vous dire : la prochaine fois qu’vous donnez un conseil de ce genre, attendez que ma femme soit partie !