Le déguisement à la con

– Tu comptes te déguiser pour la soirée halloween ?
– Oui, je vais me déguiser en connard… j’aurais besoin de tes lunettes, et de tes fringues…

Rate this post

La prière du punk

Un punk entre dans un salon de coiffure et s’assoit à côté d´une bonne sœur… Après l’avoir dévisagée, il lui demande si elle ne voudrait pas faire l’amour avec lui ! Horrifiée, la sœur se lève et quitte immédiatement le salon.

Le coiffeur, témoin de la scène, dit au punk :
« Si tu veux sérieusement coucher avec elle, je connais un moyen infaillible. Rends-toi au cimetière à minuit et fais-toi passer pour Dieu, elle ne pourra pas résister. »

Le punk se rend donc à minuit au cimetière, déguisé d’un grand drap blanc et d’une barbe. La religieuse est effectivement là, en train de prier.

Le Punk surgit soudain et lui dit :
« Je suis Dieu ! Si tu souhaites vraiment que tes prières se réalisent, tu dois t’unir à moi en couchant avec moi. »

Après un petit moment de réflexion, la religieuse lui dit :
« D’accord, mais comme je tiens à demeurer vierge, faites ça par l’arrière. »

Alors le punk, tout heureux, prend la sœur et la sodomise… Puis, tout de suite après, fier de lui, il se lève, enlève le drap et son déguisement et dit à la religieuse en ricanant :
« Ah ! Ah ! Coucou ! Je ne suis pas Dieu ! C’est moi, le punk ! »

Alors la sœur enlève son voile et dit :
« Ah ! Ah ! Coucou ! Je ne suis pas la religieuse ! C’est moi, le coiffeur… !!! »

Rate this post

Le déguisement spermait tout

C’est soir de bal costumé chez la Baronne de Mouton-Cadet. Tout est somptueux et extrêmement classe. Un majordome a même pour fonction d’accueillir les invités et d’annoncer leur déguisement aux hôtes (pour le cas où un doute serait permis).

Les couples arrivent peu à peu : voici venir « Mickey Mouse et Minnie Mouse ».

Puis le majordome accueille un nouveau tandem, « Tarzan et Jane ».

Arrive ensuite un homme seul dont le seul attribut vestimentaire est son slip. Le majordome vérifie avec tact que l’homme en slip figure bien parmi la liste des invités, puis il lui demande :
– Je m’excuse de vous demander cela monsieur, mais, pouvez-vous me dire quel déguisement je dois annoncer vous concernant ?

L’homme répond :
– Je suis une éjaculation précoce.
– Mais monsieur, je ne peux annoncer cela comme ça. Je risque de choquer l’assemblée.
– Très bien, répond l’homme, vous n’avez qu’à dire que je suis venu dans mon slip.

Rate this post

Le fantasme de la religieuse

Une religieuse monte dans un taxi pour se rendre en périphérie de la ville.

Pendant le voyage, le chauffeur de taxi ne cesse de jeter des coups d’œil appuyés dans son rétroviseur…

Visiblement, il se passe quelque chose :
« Je vous prie de m’excuser si je vous regarde comme ça dans mon rétroviseur, ma sœur, mais j’aimerais beaucoup vous poser une question, et cependant, je ne voudrais pas vous offenser… »

La religieuse lui répond en souriant :
« Allez-y mon fils, n’ayez pas peur, il n’y aura pas d’offense. Vous savez, nous ne vivons pas recluses dans notre couvent à nous boucher les oreilles et à fermer les yeux. Nous pouvons tout entendre ! »

« Eh bien voilà, » commence le taxi, « j’ai toujours eu ce fantasme sexuel… J’ai toujours désiré secrètement qu’une religieuse… Oh que j’ai honte… j’ai toujours souhaité me faire faire une fellation par une religieuse… »

La religieuse rougit mais ne se met pas en colère : « Eh bien, » dit-elle, « voyons ce que nous pouvons faire pour vous. Tout d’abord, est-ce que vous êtes célibataire ? Et deuxièmement, est-ce que vous êtes catholique ? »

Tout excité, le taxi répond : « Oui, je suis célibataire ! Et je suis catholique aussi ! »

Alors, avec un sourire espiègle, la religieuse lui dit de trouver une petite rue déserte…

Le taxi s’engage dans une impasse abandonnée, et là, la religieuse réalise sans se poser de question le fantasme du chauffeur !

Lorsque le chauffeur du taxi se remet en route pour amener la nonne à sa destination, il fond en larmes.
« Pourquoi pleurez-vous comme ça ? » lui demande la religieuse.

« Oh ma sœur, pardonnez-moi. J’ai pêché, je vous ai menti : je suis marié et en plus, ma religion, c’est l’islam ! »

Et la sœur lui dit alors : « Ce n’est pas grave. On a tous ses petits mensonges… Moi par exemple, je m’appelle Kévin et j’ai rendez-vous à une fête costumée pour Halloween ! »

Rate this post