Les chaussures en croco

Une blonde est en vacances en Louisiane. Elle entre dans un magasin de chaussures car elle veut à tout prix s’acheter une paire de souliers en croco pendant son séjour.

Le prix des souliers est si élevé qu’elle essaie de marchander avec le vendeur. Ce dernier étant intransigeant, elle lui dit :
– Laissez faire, je vais m’en chasser un moi-même.

Et elle quitte le magasin. A la fin de la journée, le vendeur, en rentrant chez lui passe devant un marécage et voit la blonde, dans l’eau jusqu’à la taille, armée d’un fusil. Sur le bord du marécage, cinq ou six crocodiles sont morts, alignés sur la terre ferme.

À ce moment, il voit dans l’eau un énorme croco de 4 ou 5 mètres s’approcher de la blonde. Bang ! La blonde l’abat, le traîne sur la terre ferme, le retourne sur le dos et dit :
– Et merde ! Celui-là non plus n’a pas de chaussures !

Le sexe dans la gueule du crocodile

Au cirque SEXUS à Pigalle, un dompteur fait son boniment :
– Et maintenant, mesdames et messieurs, je vais vous montrer un numéro unique au monde : je vais introduire mon sexe dans la gueule du crocodile, et le ressortir intact ! Roulements de tambour, le type s’exécute, et ressort son zizi intact sous les applaudissements du public médusé.
– Et maintenant, mesdames et messieurs, encore plus fort : je vais refaire le numéro, mais cette fois mon assistant va donner un coup de marteau sur la mâchoire du crocodile, pour bien montrer que ce n’est pas truqué !

Roulements de tambour, le dompteur introduit sa zigounette dans la gueule du reptile, l’autre gars assène un coup de marteau sur la tête du croco, et hop ! le type ressort son sexe indemne… Applaudissements dans la salle (clap – clap – clap !!!)
– Et maintenant, si quelqu’un dans l’assistance veut tenter l’expérience…

Silence de mort dans les gradins… jusqu’à ce qu’une femme se lève et dise :
– Moi, je veux bien essayer, mais à condition de ne pas recevoir de coup de marteau sur la tête !

Toto et le crocodile du Congo

Dans un village du Congo, la grand-mère du petit Toto l’envoit chercher de l’eau à la mare.

Toto s’en va avec son seau, et lorsqu’il s’apprête à lancer le seau dans l’eau, il voit au beau milieu de la mare les deux yeux d’un crocodile qui l’observent.

Au comble de la frayeur, Toto laisse tomber le seau et rentre chez lui quatre à quatre. Le voyant revenir sans son seau, grand-mère lui dit :
– Et alors Toto, qu’as-tu fait de ton seau ? Et l’eau ?

Et Toto lui répond, encore paniqué :
– Mamie, je ne peux pas aller chercher de l’eau à la mare, il y a un gros crocodile dedans qui m’a regardé droit dans les yeux lorsque j’allais prendre de l’eau
– Ne t’occupe pas de ce croco, Toto. Il est dans la mare depuis une dizaine d’années maintenant et il n’a encore blessé personne. Il a certainement eu plus peur de toi que tu n’en as eu de lui !

Et Toto lui dit :
– Tu sais mamie, si il a eu aussi peur de moi que j’en ai eu de lui… alors l’eau de la mare n’est plus consommable !