Le langage de Melon et Melèche

Melon et Melèche jouent à l’argot :
Melon dit « les couilles » et Melèche « les burnes ».

La dégringolade des couilles

Quelle est la différence entre une dégringolade du CAC 40 et un coup de pied dans les couilles ?

Aucune : dans les deux cas, les bourses sont douloureuses.

Les couilles de la souris

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – Bonjour monsieur, vous êtes mon dernier espoir, je ne sais plus quoi faire.
– Je vous écoute.
– Eh bien voilà, je suis embêté, y a un collègue qui m’a fait une blague (petit rire nerveux). Lorsque je clique sur quelque chose, y a une souris avec une paire de couilles énormes qui apparaît à l’écran.
– … (commence à rigoler).
– Et quand j’essaie de cliquer dessus (se marre), cette conne de souris soulève ses couilles et se barre. (les deux commencent franchement à rire) Le pire, c’est que mon patron revient demain de vacances et il va passer dans mon bureau. Quand il verra une souris avec des couilles énormes qui se barre quand je veux cliquer dessus, il va gueuler, ce con ! (Et là, les deux hurlent de rire). »

Melon et Melèche et la pétanque

Melon et Melèche jouent à la pétanque.
Melon jette le cochonnet et Melèche les boules.