cordon bleu

Qu’est-ce qu’on mange ?

Deux amis parlent cuisine :
– Ma femme est une piètre cuisinière, confie le premier. Elle se prend pour un cordon bleu parce qu’elle est capable d’ouvrir une boîte de conserve sans lire le mode d’emploi de l’ouvre-boîte.
– Oh, la mienne est pire, répond l’autre. Moi, je n’ose pas me plaindre, mais l’autre jour, j’ai surpris mon chien au téléphone en train de commander une pizza !

Rien à rajouter

C’est un homme qui revient de son travail et se met à table. Il prend une bouchée du poulet et demande à sa femme :
– C’est délicieux chérie, mais qu’as-tu mis dedans ?
– Rien, il était déjà plein.

Publicité

Je ne suis pas un cordon bleu

Une jeune mariée a voulu faire plaisir à son petit mari à l’occasion de leur premier repas dans leur foyer :
– Tu vas te régaler, chéri ! Je ne suis pas un cordon bleu, mais j’ai fait deux recettes que je réussis bien : un sauté de veau et des profiteroles.

Ils passent à table. Après avoir goûté au premier plat, le mari demande :
– C’est le sauté ou les profiteroles ?

La choucroute au caramel

Une jeune mariée téléphone à sa mère :
– Sébastien, explique-t-elle, est encore d’une humeur de dogue et se refuse obstinément à manger ce que je lui ai servi. Dis donc, tu le savais, toi, qu’on ne met pas de caramel dans la choucroute ?