La conjugaison imparfaite

L’instituteur demande :
– Quel est l’imparfait du verbe parler ?

Toto lève le doigt :
– Bégayer, m’sieur.

Le chant de la sœur

L’institutrice explique à l’élève :
– Si c’est toi qui chante, tu dis « je chante ». Si c’est ta sœur qui chante, que dis-tu ?
– Si c’est ma sœur qui chante, je dis « Arrête ! »

Le passé décomposé

Les perles : à l’école

« Le passé simple est un passé composé du présent, du futur et de l’imparfait. »