La bourse ou la vie…

Deux hommes discutent au café :
– Je connais un type criblé de dettes et ne pouvant rembourser une somme de 6000 euros. Complètement déprimé, il a conduit son véhicule au bord d’une falaise, hésitant à plonger dans le vide. Ayant eu vent de son problème, un groupe de personnes s’est cotisé pour l’aider. Soulagé, l’homme a fait marche arrière et a repris sa route.
– C’est formidable ! Mais qui étaient ces personnes si attentionnées ?
– Les passagers de l’autocar.

En forme pour conduire

Une nana, un mec :
– Hmmm… conduire te met en forme !
– Tu caresses le frein à main, chérie…

C’est mon fils…

– Habituellement, dans les autobus, il est interdit de parler au chauffeur. Cette femme devrait le savoir…
– Oui, mais le conducteur est son fils, et d’ailleurs elle ne lui parle pas.
– Pourtant, elle le distrait, car il n’a pas vu le feu rouge !
– Normal, elle lui met des gouttes dans le nez.

La cirrhose de conduite

Les perles : la justice

Curieux homme ! Il comparaissait pour conduite en état d’ivresse. Il croyait écoper d’une peine de prison avec sursis, d’une forte amende, qu’importe ! Mais quand le tribunal a décidé de confisquer sa Golf cabriolet de couleur jaune poussin, le propriétaire a laissé gronder sa colère. Pour un peu, il faisait une jaunisse.

Zéro de conduite

Le matin au réveil, un mec dit à sa nana :
– Tu vois, je t’avais bien dit que je pouvais conduire après la soirée d’hier !
– Pour info, c’est moi qui ai conduit… Toi, tu t’es mis du côté passager et tu tournais avec une assiette en carton !