La coiffure facile

Dans un salon de coiffure, le client demande :
– Mais pourquoi, lorsque vous me coupez les cheveux, vous me racontez toujours des histoires de crimes horribles ?
– C’est simple… Cela fait dresser les cheveux sur la tête et le travail est beaucoup plus facile !

Le crachat du coiffeur

Dans une petite ville, il y a quelques lustres, un gars arrive chez le coiffeur pour hommes. Il demande à se faire raser.

Le coiffeur lui demande :
– C’est la première fois que vous venez ?
– Oui, répond le gars, c’est la première fois.

Alors le coiffeur prend le blaireau, crache un coup sur les poils de l’ustensile, puis il le frotte sur le savon et s’apprête à en barbouiller la barbe du gars…
– Hé ! Vous n’allez tout de même pas me passer ça sur les joues après avoir craché dedans ? Vous faites ça avec tous les clients qui viennent se faire raser chez vous ?
– Oh non, répond le coiffeur, c’est parce que c’est la première fois que vous venez ; sans ça, les clients réguliers, on leur crache directement dans la gueule !

16 juin 2018 – La vaisselle de Macron

Macron dépense 500.000 euros pour un service de vaisselle.

dessin d'actualité humoristique de François Hollande parlant de la vaisselle d'Emmanuel Macron
16 juin 2018 – La vaisselle de Macron

François Hollande : « C’est dingue… Moi, pour ce prix, je pourrais me faire coiffer pendant un nouveau quinquennat… »
(caricature de François Hollande)

Au feu le rosbeef

Le téléphone sonne dans la caserne des pompiers. Un homme affolé explique :
– Pendant que ma femme était chez le coiffeur, j’ai voulu lui faire la surprise de confectionner le déjeuner mais mon rosbeef est en train de brûler. En venant de la caserne, pour éteindre un début d’incendie, pourriez-vous vous arrêter à la charcuterie et me prendre quatre tranches de jambon ?

La réussite des fils

Quatre types en sont en train de se raconter des histoires dans un bar. Un des types s’absente pour aller aux toilettes. Les trois autres continuent à parler.

Le premier dit :
– J’avais peur que mon fils soit un bon à rien parce qu’il a commencé en lavant des voitures pour un concessionnaire local. Or le concessionnaire est tombé malade, ils ont nommé mon fils vendeur et il a vendu tellement de voitures que c’est lui qui est devenu concessionnaire. En fait, c’est une belle réussite, non ? Et il vient tout juste d’offrir à son meilleur ami une Mercedes pour son anniversaire.

Le second qui dit :
– Je me faisais des cheveux pour mon fils, parce qu’il a commencé en ratissant les feuilles dans des jardins pour un agent immobilier. Mais l’agent a dû interrompre sa carrière, mon fils est devenu vendeur commissionné, et finalement il a acheté l’agence immobilière. Ça marche tellement bien qu’il vient juste d’offrir une nouvelle maison à son meilleur ami pour son anniversaire.

Le troisième type dit :
– Oui, oui c’est pas mal. Mais mon fils à moi a débuté en lavant les sols dans une société de courtage. Eh bien quand son patron a pris un congé, il est devenu courtier, et maintenant c’est lui le patron de la société de courtage. Il est tellement riche qu’il vient d’offrir à son meilleur ami 1 million d’euros en actions pour son anniversaire.

Le quatrième type revient des toilettes. Les trois premiers lui racontent qu’ils étaient en train de parler de leurs fils respectifs, et de leurs belles réussites dans la vie.
– Malheureusement, je dois admettre que mon fils est une des grandes déceptions de ma vie. Il a commencé comme coiffeur et il est toujours coiffeur après quinze ans. En plus, je viens de découvrir qu’il est homosexuel et qu’il a plusieurs petits amis. Mais bon, j’essaye de voir le bon côté des choses : ses petits amis viennent juste de lui offrir une nouvelle Mercedes, une nouvelle maison et 1 million d’euros en actions pour son anniversaire…