Le porno en infrarouge

Les perles : Le porno

« Ce réalisateur a perfectionné sa technique en employant une caméra à infrarouges. ‘Cela donne une vision en vert et blanc, explique le réalisateur, mais surtout cela permet aux gens de vraiment se lâcher car ils n’ont plus conscience d’être filmés.’ Le public n’est plus impressionné par les lumières souvent violentes que l’on trouve sur les tournages et se laisse aller facilement. Pour preuve, deux jeunes femmes venues en clientes n’ont pas hésité à prendre les masques mis à leur disposition pour plonger dans la mêlée… »

(Hot Vidéo, novembre 1998)

Rate this post