chirurgiens

La maladresse du chirurgien

– Qu’est-ce qui se passe ? Tu as l’air soucieux, dit la femme d’un chirurgien.
– Il y a de quoi ! J’ai prévu de recevoir, dans la journée, douze personnes que je dois opérer prochainement… Comment vais-je leur expliquer que si j’ai un morceau de sparadrap collé sur la joue, c’est parce que, d’un geste maladroit, je me suis coupé en me rasant ?!

La vasectomie fait pleurer

Siméon voulait une nouvelle méthode de contraception. Sa femme ne voulait pas prendre la pilule et il en avait marre de devoir toujours recourir aux capotes.

Le médecin lui dit alors que dans son cas, ce qui conviendrait le mieux serait une vasectomie et qu’il pourrait même exécuter l’opération dans son cabinet, sans aucun problème.

Siméon se laissa convaincre, et comme il était à jeun, l’opération se fit « dans la foulée ».

Tout se passait bien, jusqu’à ce que, au moment critique, le médecin éternue et ne fasse un faux mouvement… En un instant, les testicules de Siméon se retrouvèrent par terre. Pire encore, l’infirmière qui se trouvait à côté du médecin portait des hauts talons (dingue, non ?), et comble de malheur, elle écrasa les deux roubignolles !

Par chance, le médecin avait sous la main un bocal d’oignons au vinaigre. Ils étaient à la bonne taille, il décida donc de les placer dans le scrotum à la place des deux testicules en bouillie !

Quelques semaines plus tard, Siméon revint voir son médecin pour le contrôle post-opératoire. Quand le docteur lui demanda comment les choses allaient, Siméon répondit :
« C’est pas mal docteur. Au moins ma femme ne risque plus de tomber enceinte. Mais il faut quand même que je vous dise qu’il se passe des trucs bizarres : À chaque fois qu’on fait l’amour, ma femme a des brûlures d’estomac ; Et moi, quand je fais pipi j’ai les yeux qui pleurent et chaque fois que je passe devant chez McDonald’s, j’ai une érection. »

Publicité

Un accident relationnel

Le chirurgien questionne une épouse :
– Mais qu’est-ce qu’il vous a dit exactement votre mari avant que vous ne l’envoyiez à l’hôpital ?
– Il m’a dit : « Entre nous, n’y a plus qu’à tirer l’échelle ! »

La lourdeur de la chirurgie digestive

C’est un gars qui va consulter le chirurgien à l’hôpital car on lui a trouvé une saloperie dans le ventre.

Le gars demande :
– Docteur, on peut faire quelque chose ? Vous pouvez m’enlever ça ?
– Hmmm… on va tenter une opération, mais je dois vous dire que c’est de la très très grosse chirurgie !
– Mais docteur, je vais quand même survivre à cette opération au moins ?
– Oui… Mais en toute franchise, je ne vous le souhaite pas…