L’autopsie

Votre médecin vous a prescrit une autopsie.

L’équipe médicale de l’hôpital Saint-Kisdress veut que vous soyez tout à fait préparé pour ce qui sera un événement marquant de votre vie.

Cette brochure explicative est censée apporter des réponses à toutes les questions que vous pourriez vous poser vis à vis de cette procédure.

N’hésitez pas à contacter votre médecin traitant pour obtenir de plus amples informations.

Gardez toujours à l’esprit que les autopsies se font sur rendez-vous.

Aussi, si vous même ou un Docteur en médecine décidiez d’annuler cette autopsie, veuillez prévenir le Département de Médecine Pathologique de l’hôpital AU PLUS TÔT.

QU’EST-CE QU’UNE AUTOPSIE ?

Aussi avancée que soient les connaissances médicales, il arrive parfois que des examens approfondis soient nécessaires pour découvrir pourquoi votre condition vitale est défaillante.

Une autopsie permettra la réalisation facile et rapide d’examens radiographiques, scanners et autres évaluations chirurgicales.

CELA NÉCESSITERA-T-IL UNE CHIRURGIE ?

Oui. La chirurgie est un impératif de l’autopsie.

Votre spécialiste voudra certainement examiner vos organes vitaux. Cela implique que ces organes devront vous être retirés pour être observés sous tous leurs aspects. À titre d’exemple, votre estomac sera lui aussi examiné, c’est pourquoi nous vous suggérons de ne prendre aucun aliment dans les 12 (douze) heures avant la cessation de votre existence ou le début de l’autopsie.

CELA SERA-T-IL DOULOUREUX ?

Nous espérons bien que non. Si à aucun moment vous ressentez une gêne ou une douleur, n’hésitez pas à prévenir votre médecin pathologiste.

QUE DOIS-JE EMPORTER AVEC MOI ?

Nous vous conseillons d’apporter une très grande valise vide.

L’idéal serait que votre famille contresigne le formulaire de « Récupération des déchets » ci-joint. Si tel est le cas, toutes les pièces extraites de votre anatomie pourront être emballées et récupérées dans ce sac. Sinon, elles seront placées à la disposition de notre appareil évacuateur de déchets répondant à l’affectueux surnom de « Médor ».

QUAND POURRAIS-JE REPRENDRE LE TRAVAIL ?

Pas tout de suite. Nous vous suggérons de ne vous préoccuper de cette question qu’après l’autopsie.

AURAI-JE UNE CICATRICE ?

Nous prenons la coquetterie de nos patients en considération. Sachez que vous aurez une large incision en « Y » dessinée sur votre torse et descendant sur le ventre. Il se peut également que des incisions parsèment votre cuir chevelu. Mais en tous cas, rien qu’un coiffeur compétent ne parviendrait à dissimuler.

ALLEZ-VOUS RIRE EN VOYANT MON ZIZI ?

Oui. L’Anatomie-Pathologie est une spécialité exercée par des hommes accablés par le stress et rongés par l’alcoolisme. Votre médecin vous a déjà probablement inscrit à un Programme de Transposition de Zizi (P.T.Z.), ce qui signifie que votre organe sexuel finira à l’intérieur d’une de vos nombreuses cavités anatomiques.

Si vous ne désirez pas que l’on s’amuse avec votre appendice sexuel, nous vous suggérons de le retirer à l’avance.

Ici à l’hôpital Saint-Kisdress, nous souhaitons que votre autopsie soit une expérience la plus positive possible, et nous vous promettons de traiter vos restes avec dignité et respect (exception faite des plaisanteries à propos de votre zigouigoui).

Veuillez vous référer à nos brochures « La Déclaration des Droits du cadavre » et « Bon, vous êtes mort. Et maintenant ? » pour plus d’information.

Souvenez-vous qu’ici à Saint-Kisdress, nos journées commencent quand la vôtre s’arrête.

Rate this post

L’appendicite du mariage

Quelle est le point commun entre un ex-mari et l’appendicite ?

Les deux vous ont fait très mal, et après qu’on les ait enlevés, vous vous rendez compte qu’ils ne vous servaient à rien !

Rate this post

De trop grandes grandes lèvres

À l’hôpital, une femme veut se faire opérer car elle trouve que ses lèvres vaginales sont trop grandes. Elle insiste auprès du docteur pour qu’il garde le plus grand secret sur l’opération car elle est embarrassée et ne veut que personne ne le sache.
– Nous sommes tenus au secret professionnel, madame.

Après l’opération, au réveil, elle trouve trois roses placées avec soin à côté de son lit. Outrée, elle appelle le docteur :
– Je pensais vous avoir demandé de ne pas parler de mon opération à personne !
– Ne vous inquiétez pas. Je n’ai rien dit à personne. La première rose est de moi. J’ai senti de la compassion pour vous parce que vous avez traversé, tout ceci complètement seule.
– La deuxième rose est de mon infirmière. Elle m’a aidé à vous opérer.
– Et la troisième ?
– Elle provient d’un type dans l’unité des grands brûlés qui vous remercie pour ses nouvelles oreilles !

4 (80%) 1 vote

4 mars 2018 – Neurochirurgie d’une pointure

Pied de Neymar : l’opération est un succès !

dessin humoristique des chirurgiens qui viennent d'opérer le pied de Neymar
4 mars 2018 – Neurochirurgie d’une pointure

Chirurgien : « Ouf ! On a réussi à ne toucher ni le tronc cérébral ni le cervelet !! »
(caricature des chirurgiens de Neymar)

4.5 (90%) 2 votes

Les miracles de la chirurgie cérébrale

Un médecin allemand s’exclame :
– La chirurgie est à ce point avancée dans notre pays qu’on peut enlever le cerveau d’un gars, le greffer dans un autre et ce type est prêt à rechercher du travail six semaines plus tard.

Un médecin anglais lui répond :
– Chez nous, on peut prendre le cerveau d’un gars, le mettre dans un autre et le type part à la guerre quatre semaines plus tard.

Le médecin américain rigole :
– Vous êtes vraiment en retard les gars. Chez nous on a pris un homme d’affaires sans cerveau de New York, on l’a mis à la Maison Blanche et maintenant la moitié du pays cherche du travail et l’autre se prépare à la guerre !

Rate this post