Tout pour son bonheur

Une nana, un mec :
– Mon chéri, tu as bien dit que tu ferais tout pour mon bonheur ?
– Oui, pourquoi ?
– Parce que si déjà tu pouvais commencer par fermer ta gueule…

L’invitation oubliée

Une femme dit à son mari :
– Mon Dieu, mon chéri nous avons oublié d’inviter tante Jeanne pour le pique-nique. Téléphone-lui tout de suite.

Le mari téléphone aussitôt et se répand en excuses :
– J’étais au courant répond la tante, mais je ne viendrai pas. C’est trop tard, j’ai déjà prié pour qu’il pleuve.

Paris Roubaix

Juché sur un vélo d’appartement, un homme pédale gaiement depuis près d’une heure. Sa femme lui dit :
– Chéri, je voudrais mettre à cuire les biftecks, pour le dîner. À vue de nez, tu es encore à combien de kilomètres de la maison ?

Bienvenue chez IKEA…

Une femme annonce à son mari qui se tient à quatre pattes avec une quinzaine de livres rangés sur le dos, et une lampe à abat-jour en équilibre sur la tête :
– Cette fois, chéri, je crois qu’on a enfin trouvé l’endroit idéal pour installer la bibliothèque.

Le radeau de la famine…

Sur le radeau qui dérive, depuis de longs jours, chargé d’une douzaine de naufragés, une dame dit à son mari :
– Je t’en prie, contente-toi, quand tu m’adresses la parole, de me dire : « chérie » ou « Anne-Marie ». Tu ne peux pas imaginer les regards que ces affamés me jettent quand tu m’appelles : « ma poulette », « mon canard en sucre » ou « mon petit lapin ».