Le chauffagiste et la bigote

A l’approche de l’hiver, le curé d’une petite paroisse se dit que si son chauffage ne marche pas parfaitement, il n’aura plus personne à la messe.

Il convoque donc le chauffagiste et lui demande de réviser toute son installation. Le gars commence donc son travail en inspectant les tuyauteries.

Alors qu’il se trouve derrière un des autels, il aperçoit une vieille bigote acariâtre en train d’égrainer un rosaire. Et bien évidemment, Satan inspire alors au chauffagiste une idée de blague…

Toujours caché derrière l’autel, le gars prend sa voix la plus grave, il fait :
– Je suis Jésus Christ, Fils de Dieu. Tes prières vont être exaucées…
Mais la petite vieille ne bouge pas d’un cil et continue son rosaire.

Le gars insiste en forçant la voix :
– Je suis Jésus Christ, le Fils de Dieu ! Je vais exaucer tes prières !
Toujours rien… La vieille est toujours le nez dans son rosaire

Cette fois-ci, le gars hurle carrément :
– JE SUIS JESUS-CHRIST, LE FILS DE DIEU ! JE VAIS EXAUCER TES PRIERES !

Là, la vieille bigote tourne la tête vers crucifix et lance :
– TU VAS TE TAIRE, PETIT IMPERTINENT ? C’EST A TA MERE QUE JE PARLE !

Rate this post

Les billets de banque du Paradis

A l’entrée du Paradis, Saint Pierre dit à un nouvel arrivant qui se présente, les poches bourrées de billets de banque :
– Non, non, votre proposition de nous installer gratuitement le chauffage central, si l’on vous accepte parmi les élus, ne m’intéresse pas du tout. En revanche, allez donc agiter votre fortune sous le nez du patron de l’entreprise concurrente, au sous-sol. J’ai entendu dire qu’il songe, depuis longtemps, à s’équiper de ventilateurs.

Rate this post

Jésus, le chauffagiste et la vieille

Le chauffage de l’église est subitement tombé en panne en plein hiver, alors qu’il fait -20°C dehors. Le chauffagiste qui intervient sur la demande du curé, commence son travail en inspectant les tuyauteries. Au moment où il se trouve dans les combles de l’autel, il aperçoit la vieille Mademoiselle Sylvestre – une pimbêche extrêmement bigote – en train d’égrainer un rosaire.

Le chauffagiste est un parfait athée, doublé d’un joyeux luron. Aussi, il profite de l’occasion pour faire une blague à la vieille fille : en prenant sa voix la plus grave possible, il déclame :
« Ici Jésus Christ, fils de Dieu. Tes prières vont être exaucées. »
Mais la petite vieille ne bouge pas d’un poil et elle continue ses prières.

Le chauffagiste recommence, un peu plus fort cette fois :
« C’est Jésus Christ le fils de Dieu qui te parle ! Je vais exaucer tes prières ! »

Mais, encore une fois, la vieille ne bouge pas d’un cil.

Alors en criant carrément, le gars recommence :
« ICI JÉSUS CHRIST, LE FILS DE DIEU ! JE VAIS EXAUCER TES PRIÈRES ! »

Alors la vieille regarde le crucifix et crie :
« TU VAS BIENTÔT TE TAIRE, OUI ?! C’EST À TA MÈRE QUE JE PARLE !!! »

Rate this post

Le chauffage dans les institutions religieuses

Dans une institution religieuse, le règlement intérieur prévoyait que le chauffage ne devait pas être allumé avant une certaine date. La chose était quelquefois difficile à vivre, surtout pour les pensionnaires, la nuit, dans les dortoirs humides et peu isolés de ces vieux bâtiments. Une certaine année, l’hiver fut vraiment très en avance. Aussi bien les jeunes filles internes que les jeunes garçons réclamèrent que le chauffage soit au moins allumé la nuit. Mais la direction resta insensible à leurs arguments.

Après plusieurs nuits frigorifiantes, les jeunes filles se rendirent compte qu’elles disposaient d’un argument de poids face à cette direction intransigeante : en effet, leur dortoir étant situé dans le bâtiment faisant face à celui des garçons, elle étendirent un drap à une de leurs fenêtres sur lequel il était écrit :
« ALLUMEZ LE CHAUFFAGE SINON ON ALLUME LES GARÇONS ! »

Rate this post