La beauté pratique

Une baigneuse d’une beauté percutante était allongée au soleil sur le sable. Une mère de famille passe, tenant par une main, sa petite fille et de l’autre un pliant. Elle apprécie du regard les charmes de la jolie baigneuse et se décidant aussitôt :
– Puis-je m’asseoir près de vous, mademoiselle ? J’ai rendez-vous avec mon mari sur la plage et j’ai peur qu’avec cette cohue, il ne me trouve pas.

Tomber dans les bras des mains

« Les femmes seraient charmantes si on pouvait tomber dans leurs bras sans tomber dans leurs mains. »

Ambrose Bierce