La sécurité de l’emploi

Après avoir connu cinq mises à pied successives en l’espace de quatre mois, un gars est engagé dans un entrepôt comme conducteur de chariot élévateur.

Il travaille depuis quelques jours à peine quand il perd le contrôle de l’engin qui va s’écraser au bas d’un quai de chargement. Son patron évalue les dégâts et lui déclare qu’il va devoir retenir 10% de son salaire mensuel pour payer les réparations.
– Et ça va coûter combien ? demande l’employé.
– Dans les 5000 euros.
– Super ! fait l’autre, soulagé. Je l’ai enfin, ma sécurité d’emploi !

Rate this post