Soirée chez les manchots

– Je voudrais, dit un homme à un tailleur, que vous me confectionniez un smoking que je porterai avec une chemise blanche à plastron.
– Vous êtes peut-être engagé comme extra pour servir le champagne aux invités d’un cocktail ?
– Non. Je vais en vacances en Antarctique où j’aimerais passer inaperçu sur la banquise, pour photographier les manchots.

Une coupe et ça repart…

Un homme en pyjama surgit en pleine nuit chez ses voisins du dessus qui reçoivent des amis. En tendant sa coupe à champagne vide au maître des lieux qui, lui ouvre sa porte, il lui dit :
– Ma femme m’envoie pour protester contre le vacarme que vous faites avec vos invités. Qu’avez-vous à boire pour vous faire pardonner ?

Ça se fête…

– Tu sais, ça ne va plus avec Louis. Je me suis encore disputée avec lui. Je lui ai téléphoné que je ne voulais plus le voir. C’est alors que j’ai entendu une détonation dans l’appartement.
– Oh ! Il s’est suicidé ?
– Non, c’était un bouchon de champagne !

Les dépenses coquines

Les perles : les petites annonces

« Jolie femme, coquine, aimant les bons restaurants et le champagne cherche un homme séduisant, généreux, et prêt à tout dépenser en cadeaux. »

Les dernières bonnes volontés

Les perles : la justice

Marcel Delrue, guillotiné en 1952, s’adresse une dernière fois à son avocat : « Je veux que vous buviez du champagne à ma santé. Cela me rendra heureux au paradis. » Il avait même pris soin d’écrire préalablement au directeur de la prison : « Le dernier matin, dites à mes geôliers d’avoir le sourire. Que j’emporte le souvenir de visages amicaux. »