C’est si simple la médecine

Une grande tension régnait dans la salle d’opération. Le gynécologue et le chirurgien s’affairaient à une césarienne compliquée. Plus tard, après que tout se fut très bien passé, l’anesthésiste demanda si c’était une fille ou un garçon.
– Je ne sais pas, répondit le chirurgien qui n’a pas pris garde à ce détail.
– Moi non plus, dit le gynécologue.

Une jeune infirmière stagiaire qui participait à l’opération, s’avança timidement :
– Je vous prie de m’excuser, mais si vous me permettiez de voir le bébé un instant, je pourrais peut-être vous renseigner…

Y’a un âge pour être mère

Alors c’est l’histoire de cette femme de 75 ans qui justement vient d’accoucher par césarienne.

Tous les parents et amis viennent lui rendre visite, plus pour rencontrer ce phénomène de foire que par courtoisie. Et donc tout le monde demande à voir le bébé…. Mais la vieille maman leur répond à chaque fois : « Pas encore ! »

Un peu plus tard, des nouveaux arrivants se présentent et demandent eux aussi à voir le bébé, mais la mamie est intraitable : « Pas encore ! »

Alors comme certains visiteurs doivent partir, ils pressent la maman de leur montrer le bébé en lui demandant :
– Mais pourquoi nous réponds-tu toujours « pas encore » ? Quand donc va-t-on pouvoir voir le petit bout’d’chou ?

Alors la mamie maman répond :
– Il faut attendre qu’il pleure !
– Et pourquoi attendre qu’il pleure ? On peut très bien aller le voir sans le réveiller si il dort !
– C’est pas ça… c’est parce que j’ai oublié où je l’ai mis…

La date de la césarienne

Les perles : les gynécologues

« – Je vous donne votre date de césarienne… Voyons, le 4 septembre, ça vous va ?
– Oui… euh… et le bébé… je l’aurai le même jour ? »