Les dangers de l’éternuement

La science-délire : les éternuements

Si vous éternuez trop fort, vous pourriez vous casser une côte.

Si vous tentez de retenir un éternuement, vous pourriez causer la rupture d’une veine dans votre cerveau ou dans votre nuque et mourir.

Si, de force, vous gardez vos yeux ouverts lorsque vous éternuez, ils pourraient sortir des orbites.

Le prion politique

Pourquoi n’a-t-on pas encore détecté de cas de la maladie de Kreutzfeld-Jacob chez les hommes politiques français ?

Parce qu’il faudrait encore que le prion trouve de la cervelle…