La jungle urbaine

Les perles : les assurances

« Je déclare sur l’honneur que le conducteur de la camionnette a bien agité sa trompe avant de s’engager dans le carrefour. »

Les embouteillages du weekend

Les perles : les assurances

« À ce carrefour, il se produit toujours beaucoup d’accidents le soir au cours des embouteillages dominicaux, surtout le lundi. »

Une explication limpide

Les perles : les assurances

« Je n’ai pas pu démarrer au vert à cause de l’encombrement du carrefour. Je n’ai pas osé passer lorsque le feu est devenu rouge, mais lorsque le rouge est passé au vert et que je me suis avancé, la Renault s’est avancée aussi, bien que son feu soit au rouge et que le mien soit au vert. Tout ce qui précède vous explique qui porte la responsabilité de l’accident. »

C’est pas encore la SNCF

Trois anciens amis se rencontrent et se donnent des nouvelles sur ce qu’ils deviennent.

Le premier dit : « Ben moi j’ai repris la petite épicerie de mon père. Je l’ai développée et ça marche pas trop mal. C’est pas encore Carrefour mais c’est une belle épicerie. »

« Et bien moi », dit le second, « j’ai repris la petite quincaillerie de mon père. Je l’ai développée et j’en suis très content. C’est pas encore Castorama mais c’est une belle quincaillerie. »

« Et ben moi », fait le troisième, « vous vous rappelez certainement que mon père était maquereau et qu’il faisait travailler plusieurs filles sur le trottoir. J’ai repris l’affaire et je l’ai développée. C’est pas encore la SNCF, mais c’est un beau bordel quand même ! »

25 janvier 2018 – Bompard derrière

Carrefour investit dans le digital.
(Une entreprise qui fait un bénéfice d’un milliard et licencie 2400 personnes mérite bien deux malheureux dessins).

dessin humoristique d'Alexandre Bompard faisant un doigt d'honneur à ses employés
25 janvier 2018 – Bompard derrière

Alexandre Bompard : « Mais au départ, dans un seul doigt. »
(caricature d’Alexandre Bompard)