Anthropophagie Capverdienne

Ils lui ont bouffé l’oreille
Et pour la lèvre, tout pareil
Ils se comportent comme des sauvages
Des arriérés anthropophages
Allons un peu de tolérance
Il vaut mieux dire que c’est une chance
Que d’avoir aujourd’hui en France
Des cuisiniers aussi tendance

Lazzi

copie d'écran d'actualité sur les acte d'anthropophagie commis par trois Capverdiens
Anthropophagie Capverdienne

« Clichy-sous-Bois : trois hommes arrêtés pour anthropophagie. Ils ont violemment mordu leur victime à la lèvre inférieure et à l’oreille gauche avant de consommer les morceaux. Trois Capverdiens ont été interpellés, dimanche soir à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), pour violences volontaires, acte de barbarie et anthropophagie ayant entraîné une mutilation permanente. » (source : Le Parisien)

Panique dans la brousse

Un homme est en train de faire un cauchemar. Il hurle tellement fort qu’il finit par réveiller sa femme.
– Que se passe-t-il mon chéri ?
– Je faisais un cauchemar ! J’étais poursuivi par des cannibales, et coincé au bord d’un précipice, je n’avais comme solution que de sauter.
– Et alors ? demande sa femme, énervée d’être ainsi réveillée en pleine nuit.
– Alors, j’ai sauté et je suis tombé. Heureusement, au dernier moment j’ai pu me raccrocher à une touffe d’herbe… Et tu m’as réveillé !
– Tu es sauvé maintenant ! Tu peux lâcher prise !

Le cerveau des musiciens

Une jeune cannibale rentre dans une boucherie anthropophage et demande au vendeur :
– J’aimerais acheter de la cervelle de musicien.
– J’ai de la cervelle de trompettiste à 50 euros le kilo, de la cervelle de chanteur à 70 euros le kilo et même de la cervelle de chef d’orchestre à 100 euros le kilo.
– Et les cervelles là-bas dans le fond, qu’est-ce que c’est ? demande la jeune femme.
– Cà c’est de la cervelle de batteur ma p’tite dame, ça coûte 1 000 euros le kilo.
– Ouah, s’exclame-t-elle, pourquoi sont-elles aussi chères ?
– Ma pauvre dame, vous n’imaginez pas combien il faut de batteurs pour faire un kilo de cervelle !