bureaucratie

Les fourberies du Brigadier

image drôle migrants France dessin humour flic brigadier racisme violences policières
Les fourberies du Brigadier

Le brigadier est un fripon
Le Brigadier : « Citoyens, que lui reprochez-vous, à la France ? »
Citoyens : « C’est une bureaucratie stalinienne ! Un pays misogyne ! Un état policier ! Un pays raciste ! »
Le Brigadier : « Vous entendez ? Franchement vous ne voulez pas vivre dans un pays pareil. Essayez plutôt la Turquie ou la Russie… Et puis le gouvernement va supprimer la sécu et les retraites. »

Les 10 règles de la bureaucratie

1 – Préserve-toi toi-même.

2 – Il est plus facile d’accuser un autre d’incompétence que de résoudre le problème soi-même.

3 – Un centime économisé l’est par inadvertance.

4 – L’information se détériore lorsqu’elle remonte.

5 – Les 90 premiers pourcents de la tâche prennent 10 % du temps. Les 10 derniers pourcents prennent les 90 autres pourcents du temps.

6 – L’expérience c’est ce que vous obtenez juste après que vous en ayez eu besoin.

7 – Pour n’importe quel problème donné, qu’il soit énorme, complexe, difficile à appréhender, et couteux, il existe au moins une réponse simple, courte, facile, bon marché… et fausse.

8 – Tout qui peut être changé le sera, jusqu’à ce que le temps manque.

9 – Se tromper est humain ; hausser les épaules, c’est la Fonction Publique.

10 – Il n’y a jamais assez de temps pour le faire bien, mais il y a toujours assez de temps pour le faire faire.

Publicité

Une histoire de Vodka russe

C’est une histoire vraie qui s’est passée en Russie, il y a quelques temps…

Un exportateur de Vodka tentait d’obtenir auprès des services concernés les papiers nécessaires à l’expédition de ses produits vers l’Europe.

Mais un bureaucrate véreux exigeait un bakchich de 10.000 dollars pour signer le tout.

En apprenant ça, l’exportateur se rendit auprès dudit fonctionnaire, discuta avec lui. Mais l’autre ne voulait rien savoir ; il exigeait toujours 10.000 dollars.

L’exportateur lui signala tranquillement que son prix était beaucoup trop élevé, surtout qu’il lui était très facile de trouver qui n’hésiterait pas à assassiner le bureaucrate pour moins de 2.000 dollars…

La vodka pu sortir de Russie sans problème…