C’est qui le plus méchant ?

Le téléphone sonne à la gendarmerie. Le brigadier décroche. Au bout du fil, il y a une vieille fille qui habite à l’entrée du village.
– Venez-vite ! demande-t-elle, c’est affreux ! Le facteur veut tuer mon chien !

Le brigadier tente de la calmer :
– Voyons, c’est impossible. Le facteur est un brave homme qui aime les animaux.
– Un brave homme ? Eh bien, venez donc le voir perché sur la branche du pommier, rouge de colère et criant à mon chien, qui est au pied de l’arbre avec un morceau de son pantalon entre les dents : « J’aurai ta peau, sale bête ! ».