Bas les pattes

– J’ai un chien de garde extraordinaire, dit le propriétaire d’un pavillon de banlieue. Si jamais des malfaiteurs s’introduisent dans mon jardin …
– Il se met à aboyer ?
– Ah ! Non, il n’aboie pas.
– Alors, il les mord ?
– Ça non, il ne mord pas.
– Au moins, il montre les dents ?
– Pas du tout. C’est un chien très cool.
– Mais, alors, en quoi est-il extraordinaire pour assurer la garde d’une maison ?
– Il appuie de sa patte sur un bouton d’alarme que j’ai installé à l’intérieur de sa niche, et, dans les cinq minutes, la police arrive.

L’emballage du dompteur

Le directeur du cirque à son nouveau dompteur :
– Je tiens absolument à ce que vous fassiez votre numéro torse nu.
– Je n’y vois pas d’inconvénients mais pourquoi ?
– Cela fait trois dompteurs mangés en un mois et le tigre qui tombe sur la veste à brandebourgs avec les boutons dorés, finit toujours par être malade.

On peut éviter les boutonneux ?

Les perles : les petites annonces

« Je n’ai plus rien à perdre, je ne crois plus rencontrer l’amour, mais je cherche un homme musclé et bronzé, sans boutons. »

Abus de confiance

Deux médecins discutent à la terrasse d’un café lorsque passe une dame qui sourit au premier :
– Une patiente ? demande son collègue.
– Si l’on peut dire… Elle est venue me consulter avant-hier pour un bouton et je lui ai prescrit de ne plus jouer de piano pendant quinze jours.
– Je ne vois vraiment pas le rapport !
– Son appartement est juste au-dessus de mon cabinet.

Comme un écran de fumée

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – Bonjour, j’ai un problème.
– Oui monsieur, je vous écoute.
– J’ai acheté un ordi à X et un CD de FAI et ça ne marche pas.
– D’accord. Vous faites quoi comme manip ?
– Rien.
– Pardon ?
– Je n’arrive pas à allumer mon ordi !
– OK. Vous avez un bouton sur la tour ?
– Oui.
– Appuyez dessus. Ça marche ?
– Ça fait du bruit comme avant.
– Et à l’écran ?
– Je n’ai pas encore branché l’écran.
– Il faut le brancher, monsieur.
– Oui, mais j’ai plus de prise… »