La fellation du curé

L’action se déroule dans un village de campagne. Le curé, vieux et malade, se fait remplacer par un jeune débutant. Sa première journée démarre par l’acte laborieux et intimiste qu’est la confession… Enfermé dans le confessionnal, il s’entretient avec une femme.

Elle :
« Mon Père, pardonnez-moi parce que j’ai pêché… »

Lui :
« Je vous écoute ma fille… »

Elle (après un long silence) :
« … voilà, j’ai trompé mon mari… »

Lui (fouillant dans son carnet pour connaître la sentence) :
« Voyons, pour l’adultère, je vous donne… heu… 2 Pater et 3 Ave Maria ! »

Elle :
« … ce n’est pas tout mon Père…(très long silence)… je lui ai fait une fellation… »

Lui (prit de panique car il ne trouve pas la Rédemption pour une fellation…) :
« Heu, je vous demande quelques instants… »

Le jeune curé court sur la pointe des pieds vers les enfants de coeur qui se trouvent dans la Sacristie .

Lui (essoufflé) :
« Dites les enfants, qu’est-ce qu’il donne le curé pour une fellation ? »

Eux (en chœur) :
« Normalement, c’est 2 euros et un Bounty… mais avec la dame là-bas, il paie pas. »