Le boulot de l’absent

Un chef de service fait une visite amicale à un employé qui vient d’être accidenté. Pour apaiser ses scrupules d’être absent, il lui dit :
– Surtout, mon vieux, ne vous faites aucun souci pour le bureau. Nous nous arrangerons entre nous tous pour faire votre boulot… Dès que nous saurons en quoi il consiste !

Rate this post

Le discours de motivation

Après avoir participé à un séminaire sur la remotivation des employés, le DRH d’une grosse usine fait placarder des grandes affiches dans les couloirs dont le slogan est « FAITES LE MAINTENANT ».

Les affiches sont tellement grandes et nombreuses qu’aucun employé ne peut ne pas les voir au moins une fois par jour.

Au bout d’une semaine, le PDG de l’usine vient demander au D.R.H. comment la motivation des employés a évolué.
« Eh bien, » répond le D.R.H., « tout n’a pas vraiment fonctionné comme je l’escomptais… Le comptable a détourné 200.000 euros et a disparu dans la nature, le directeur de production est parti avec ma secrétaire et le reste des employés s’est mis en grève pour obtenir une augmentation ! »

Rate this post

Prisonnier du travail

La prison comparée au travail… Au cas où il y aurait confusion, ceci rendra les choses un peu plus claires…

En prison : Vous passez la plus grande partie de votre temps dans une cellule de 6×8 mètres.
Au travail : Vous passez la plus grande partie de votre temps dans un cagibi de 3×5 mètres.

En prison : Vous recevez trois repas par jour.
Au travail : Vous ne recevez qu’un repas que vous devez payer.

En prison : Votre peine est réduite pour bonne conduite.
Au travail : Votre bonne conduite est récompensée par plus de travail.

En prison : Les matons ferment et ouvrent les portes pour vous.
Au travail : Vous devez toujours avoir votre badge et ouvrir toutes les portes vous-même.

En prison : Vous pouvez regarder la télévision et jouer.
Au travail : Vous êtes renvoyé si vous regardez la télévision et jouez sur votre ordinateur.

En prison : Vous avez votre WC personnel.
Au travail : Il vous faut le partager.

En prison : Votre famille et vos amis peuvent vous visiter.
Au travail : Vous ne pouvez même pas parler à votre famille.

En prison : Toutes les dépenses sont prises en charge par le contribuable sans qu’aucun travail vous soit demandé en échange.
Au travail : Vous devez assumer tous les frais afin de vous y rendre mais il vous faut payer des impôts pour l’entretien les prisonniers.

En prison : Vous passez une bonne partie de votre temps à regarder de l’intérieur entre les barres de fer en désirant être dehors.
Au travail : Vous passez une bonne partie de votre temps à l’intérieur en désirant vous rendre dans les bars.

En prison : Il y a des matons.
Au travail : On les appelle managers.

Mais, réjouissez-vous parce qu’En prison, vous y restez toute la journée et toute la nuit. Au travail, vous rentrez parfois à la maison…

Rate this post

Les prérogatives du chef

Quand tu mets longtemps pour accomplir une tâche, tu es lent.
Quand ton chef met longtemps, il est méticuleux.

Quand tu ne fais pas ton boulot, tu es paresseux.
Quand ton chef ne fait pas le sien, il est trop occupé.

Quand tu commets une erreur tu es un idiot !
Quand ton chef commet une erreur il est seulement humain !

Quand tu fais quelque chose sans qu’on te l’ait demandé, tu outrepasses ton autorité.
Quand ton chef le fait, il fait preuve d’initiative.

Quand tu maintiens ta position, tu es entêté.
Quand ton chef le fait, il est ferme.

Quand tu ne respectes pas le protocole, tu es grossier.
Quand ton chef le fait, il est original.

Quand tu contentes ton chef, tu es lèche-cul.
Quand ton chef contente son chef, il est coopératif.

Quand tu n’es pas dans ton bureau, tu glandes.
Quand ton chef n’est pas dans son bureau, il est en affaires.

Quand tu es en congé maladie, tu es toujours malade.
Quand ton chef est en congé maladie, il doit être gravement malade.

Quand tu demandes un congé, tu dois avoir un entretien ailleurs.
Quand ton chef le fait, c’est parce qu’il a trop travaillé.

Quand tu envoies des blagues, c’est du courrier inutile.
Quand ton chef le fait, c’est de l’humour.

Rate this post

La vie d’assistante de direction

12 trucs pour faire progresser les assistantes de direction…

1. Ne jamais me donner du travail le matin. Il est préférable d’attendre 18h00. Le challenge d’une date limite est rafraîchissante.

2. Si c’est un travail VRAIMENT IMPORTANT, venez m’interrompre toutes les 10 minutes pour me demander si c’est fini. Cela me rend plus efficace.

3. Quitter le bureau sans jamais me dire où vous allez. Cela me procure la chance d’être créative lorsqu’on me demande où vous êtes.

4. Si je suis chargée de papiers, boîtes, dossiers ou autres fournitures, ne m’ouvrez jamais la porte. J’ai besoin d’apprendre comment être paraplégique et ouvrir les portes sans les mains est un bon entraînement…

5. Si vous me donnez plusieurs travaux, ne me dites jamais lequel est le plus urgent. Laissez-moi deviner.

6. Faites de votre mieux pour me mettre en retard. J’adore le bureau, et je n’ai rien d’autre à faire ni nulle part où aller.

7. Si mon travail vous plaît, gardez-le pour vous. Des informations de cet ordre pourrait me valoir une promotion.

8. Si mon travail vous déplaît, dites-le à tout le monde. J’aime que mon nom soit de toutes les conversations.

9. S’il y a des instructions spécifiques à me donner, ne les écrivez pas. Parlez-m’en que lorsqu’il est trop tard pour les appliquer.

10. Ne me présentez jamais à vos relations de travail. Quand vous me parlerez d’eux plus tard, mes déductions subtiles les identifieront immédiatement.

11. Ne soyez agréable avec moi que lorsque le dossier que je traite pourrait vraiment changer votre vie.

12. Racontez-moi tous vos petits problèmes. Personne d’autre n’en a, et il est bien de savoir que quelqu’un est plus malheureux que soi…

5 (100%) 1 vote