boulot

Le job de rêve

En venant s’inscrire à Pôle Emploi, un homme explique :
– Je travaillais chez Mérinos, comme essayeur de matelas. Une nuit, mon chef de service a fait une ronde à l’improviste et m’a viré parce qu’il m’avait trouvé éveillé.

Publicité

Comme au boulot…

Il est gardien de cimetière dans une petite commune de province. Un de ses oncles étant décédé dans un pays voisin, il n’osa pas faire autrement que d’assister à l’enterrement. Et il colla à la grille de son cimetière une pancarte avec ces mots : « Fermé pour cause de décès ».