Bad news…

Florent réfléchit : comme composition française, on lui a demandé de rédiger une lettre écrite par le personnage historique de son choix.

Il se décide enfin : « Ma chère Marie-Louise, j’ai le regret de t’informer que ça n’a pas très bien marché à Waterloo. Affectueusement, Napoléon ».

La peau impériale

« Je sais quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard. »

Napoléon Bonaparte