Et Verlaine pleure…

– Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone.
– Hein ?
– Il pleut, je me fais chier.
– Ha.

L’huissier de Paul Verlaine

Verlaine reçut un jour la liste d’un huissier qui venait le saisir :
– Prenez place, maître, dit le poète, c’est, je le crains, tout ce que vous trouverez à prendre chez moi !

Les fréquentations de Paul Verlaine

« Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations. Tenez, Judas, par exemple, il avait des amis irréprochables. »

Paul Verlaine