13 décembre 2019 – Brûler la banane par les deux bouts…

Art contemporain : à Miami, un collectionneur français paie 120.000 $ une banane scotchée sur un mur… à 120.000 $ le fruit, on comprend mieux que les riches aient besoin de cadeaux fiscaux !

dessin humoristique de Zaïtchick sur la vente d’une banane scotchée sur un mur pour 120.000 dollars à la foire d’Art Basel de Miami
13 décembre 2019 – Brûler la banane par les deux bouts…

(caricature de Christophe Castaner)

8 décembre 2019 – Avocat flambé

dessin humoristique de Glon sur la vente d’une banane scotchée sur un mur pour 120.000 dollars à la foire d’Art Basel de Miami
8 décembre 2019 – Avocat flambé

Art contemporain : une banane scotchée à un mur vendue 120.000 €.
Patrick Balkany : « … Alors avec un avocat, ça doit bien valoir 500.000 €… »
(caricature de Patrick Balkany et Éric Dupond-Moretti)

8 décembre 2019 – La foire à la banane

Une banane scotchée sur un mur vendue 120.000 dollars, foire d’Art Basel de Miami.

dessin de Yelch sur la vente d’une banane scotchée sur un mur pour 120.000 dollars à la foire d’Art Basel de Miami
8 décembre 2019 – La foire à la banane

Singe : « Ils sont fous ces humains ! »
(caricature de singe)

Mauvaise inspiration

Un voyou de Los Angeles a eu la mauvaise idée de s’attaquer aux jeunes passagers d’un minibus, garé à une station-service. Il s’est retrouvé cloué au sol après un bref vol plané. Pas de chance, il était tombé sur l’équipe de judo de l’université de Miami.

Le champion israélien de football américain

C’est l’entraîneur d’une équipe de football américain qui est en train de regarder CNN. Le reportage montre la guerre dans les territoires occupés, et plus précisément, il décrit les combats vécus du côté israélien : tout le reportage est centré sur un jeune appelé qui est la coqueluche de tous ses camarades car il a une force et une précision dans le bras incroyables !

On le voit tout d’abord jeter une grenade à main à plus de 100 mètres juste dans l’immeuble d’où provenaient les tirs palestiniens : BOUM !

Ensuite, il jette une autre grenade à main sur un groupe d’ennemis cachés derrière les ruines d’un char : Et RE-BOUM !

Enfin, c’est une voiture qui passe devant lui à plus de cent à l’heure et paf il parvient à faire passer la grenade par la vitre des assaillants et la voiture explose !!!

« Je dois obtenir ce type pour le championnat » se dit l’entraîneur. Il décroche son téléphone, passe plusieurs coups de fil, donne quelques pots-de-vin par-ci-par-là, et une semaine plus tard, le jeune troufion israélien est aux États-Unis, sur un terrain, en train de subir son premier entraînement de football américain.

Comme l’entraîneur l’avait subodoré, le jeune homme pulvérise tous les records de la NFL pour la précision de ses lancers et pour les touchdowns qu’il a généré. L’équipe va grâce à lui gagner le Superbowl.

Le jeune israélien est traité en véritable héros. L’entraîneur qui veut le remercier lui demande alors ce qu’il souhaite le plus au monde :
« Je veux passer un coup de fil à ma mère », répond le jeune héros.

L’entraîneur donne son portable au jeune quarterback :
– Maman ? C’est toi ? Tu ne devineras jamais maman : j’ai gagné le Superbowl !
– Je ne veux pas te parler, dit la vieille femme. Tu nous a abandonnés. Tu n’es plus mon fils.
– Maman, je ne pense pas que tu comprennes ce qui m’arrive, plaide le jeune homme. Je viens de faire remporter à mon équipe la compétition sportive la plus regardée au monde ! Tous les jours, je suis cerné par des centaines de fans en délire dès que je quitte mon appartement.
– Non, laisse-MOI te dire ce qui ne va pas, s’énerve la mère. Au moment où je te parle, il y a des gens armés tout autour de nous. Ça tire dans tous les coins. On n’ose plus sortir de la maison. Le voisinage n’est qu’une pile de gravats, tes deux frères ont été battus par un groupe de vauriens et ta sœur a été attaquée et violée en plein jour !

La vieille dame marque une pause, elle est en larmes, et elle ajoute :
« … Je ne te pardonnerai jamais de nous avoir fait déménager à Miami. »