blague sur l’intelligence

Le compliment du soupirant

Le soupirant dit à la demoiselle de ses rêves :
– Vous me repoussez parce que je suis pauvre, mais si j’avais des millions, vous m’épouseriez tout de suite !
– Merci, dit la jeune fille, c’est un très beau compliment.
– Vous appelez cela un compliment ?
– Réfléchissez ! Tous mes soupirants me disent que j’ai de beaux yeux, une taille magnifique, que je suis très belle… Vous êtes le premier à vous rendre compte que je suis également intelligente !

Le pied du milliardaire

Au fameux et aujourd’hui défunt Andrew Carnegie, roi de l’acier et fondateur de nombreuses bibliothèques qui portent son nom, on demanda un jour :
– Quel est le facteur le plus important dans une industrie : le travail, le capital ou l’intelligence ?

Le milliardaire répondit :
– Quel est le pied le plus important dans un trépied ?

L’intelligence du Procureur

Les perles : la justice

Modestie ou fausse modestie ? Un substitut du procureur a eu ce mot : « Ma maman me dit toujours : si tu étais intelligent, tu serais avocat et riche, mais tu n’es que procureur et vertueux. » Entre deux maux, il faut savoir choisir le moindre.