Quelques offres d’emplois

1 ) Fouteur de Merde (contrat de 3 mois)

Expérience requise : au moins 3 ans d’occupation d’un poste pour lequel vous étiez incompétent, de préférence dans un environnement Unix.

Capacités : énoncer des inepties (à un niveau politicien, idéalement), proférer des incongruités à un niveau technique.

Capacités de tire-au-flanc, un grand avantage.

Diplôme requis : Ingénieur Certifié en Foutaises.

2 ) Menteur (contrat de 6 mois)

Vous travaillerez dans une société prestigieuse, et de premier rang.

Vous avez des diplômes de premier-plan (Oxford, Cambridge, St-Cyr X, …Y ou Z…) et possédez une voiture qui, bien qu’impressionnante, n’existe pas réellement.

Vous devrez inventer des histoires, explications ou justification au débotté : une expérience dans la police sera donc considérée favorablement.

Des relations ou des certificats de complaisance sont recommandés pour ajouter de la couleur à la crédibilité du demandeur.

3 ) Gourou Unix (1 mois)

Les candidats doivent posséder au moins 3 des qualités suivantes :

  • Une coiffure stupide ou inhabituelle, avec une barbe de chèvre.
  • Une mode vestimentaire du milieu des années 60.
  • Un mode de vie complètement marginal.
  • L’habitude de porter des sandales avec ou sans chaussettes.

Le demandeur idéal a un accent indéfinissable.

L’expérience en Unix n’est pas essentielle, mais quelques capacités au clavier peuvent être utiles.

4 ) Tire-au-Flanc inexpérimenté (urgent)

Les candidats (de moins de 21 ans) doivent être capables de remplir des CV de 6 pages, avec des années d’expérience et d’éducation totalisant 150 ans.

Ils doivent en outre présenter des passe-temps qu’une personne saine d’esprit ne saurait inclure dans son mode de vie ; ce qui inclut manger et dormir.

Le candidat choisi n’aura aucune capacité dans quelque domaine que ce soit, mais il sera considéré dans la mesure où il n’aura aucune connaissance du C++ ou de la Gestion de Projet.

5 ) Testeurs destructifs (3 mois – extensible à 6 mois)

Maladroit, négligent et stupide, le candidat doit démontrer son inaptitude dans plusieurs expériences – courtes – occupées précédemment.

On demandera au candidat sélectionné de casser quelque chose pendant l’entrevue, de préférence d’une manière que personne n’aurait jamais pensé possible.

6 ) Bouc Emissaire (1 mois, avec bonus en fin de mission)

Consciencieux et travailleur.

Expérience en Support à la Clientèle et Maintenance, vous aurez des capacités diverses pour démontrer qu’on aura eu raison de vous embaucher, en plus d’une incapacité à tirer au flanc.

Vous travaillerez en relation avec une équipe de contractants temporaires, et passerez de projet en projet, avec comme mission de ramasser les morceaux, remotiver les équipes, et vous assurer – par tous les moyens, même honnêtes – de l’acceptation et de la satisfaction du Client.

7 ) Tire-au-flanc

6 tire-au-flancs sont recherchés d’urgence pour une mission quelque part dans le Sud.

Les qualifications incluent : 6 mois de machine à café, 3 mois de photocopieuse, administration générale de rien du tout, et un minimum d’un an en inter-mission.

8 ) Bon à Rien non-qualifié (6 mois)

Doit posséder un costume (brun de préférence).

Bureau et porte-manteau fourni.

Qualifications requises : paresse et incapacité, souvent malade.

Pour assister un cadre surchargé et perturbé.

Mauvaise mémoire et/dyslexie sont des avantages.

9 ) Planificateur nocif (pléonasme ?)

Pour mission de perturbation permanente, et production de listes de taches ou de documents inutiles.

Aptitudes au calcul ou à lire, non-essentielles.

Contrat de 3 mois, extensible indéfiniment.

Fatale erreur 629

Les perles : l’informatique

La hotline au client :
« – Service client X, bonjour !
– Oui, allô ?
– Oui.
– Oui, c’est moi, j’ai essayé ce que vous m’avez dit et ça m’a fait une erreur 629.
– Vous êtes ?
– Ah, c’était pas vous que j’ai eu avant ? »

Identifier un modem

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – J’arrive pas à me connecter.
– Ok. Qu’avez-vous comme modem ?
– Je sais pas.
– Interne/externe ?
– Je le sais comment ?
– Regardez à côté de l’ordi, avez-vous un boîtier ?
– Oui, c’est ce que j’appelle mon disque dur.
– Qu’est-ce qui est écrit dessus ?
– « Olitec ». »

La fermeture des fenêtres

Les perles : l’informatique

La hotline au client :
« – Fermez toutes les fenêtres !
– Ça y est, c’est éteint !
– Vous avez fermé toutes les fenêtres ? Allez sur « poste de travail » !
– Faut que je rallume l’ordinateur alors ?
– Oui.
– Excusez-moi, je suis pas un expert. »

Le verrouillage majuscule

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – J’ai un PC portable et je ne sais pas taper le « [ » pour mon mot de passe : quand je tape « [ » j’ai un « 5 » à l’écran !
– Pouvez-vous appuyer sur la touche « Verrouillage numérique » ?
– Heu… Je ne la trouve pas…
– Voyez-vous la touche « Majuscule » ?
– Oui.
– Au-dessus, vous avez la touche « Verrouillage majuscule » ?
– Ah oui, c’est la touche avec un coquetier et un œuf dessus !
– Hem…
– Et si on touche à toutes les touches, on va finir par tout casser ! »