blague sur l’infidélité

Les voix de l’infidélité

C’est un couple de vieux mariés qui fêtent leurs 50 ans de mariage. L’homme dit à sa femme :
– Après autant de temps passé ensemble, tu peux m’avouer si tu m’as trompé…

Sa femme hésitante lui dit :
– Tu te souviens que le prêt pour la maison nous avait été refusé et que, deux jours après, le banquier a sonné pour dire qu’il était accepté ?! Ben…
– Ah, tu ne m’as trompé qu’une seule fois ?
– Ben non… La fois où tu as failli perdre ton job… la semaine d’après, ton chef t’a dit qu’il te gardait et tu n’as plus jamais été inquiété par la suite… Ben…
– Bah, deux fois et en plus pour de bonnes causes, je te pardonne… C’est tout ?
– Ben non. Tu te souviens lorsque tu t’es mis sur les listes électorales ?
– Oui, et alors ?
– Ben, il te manquait 2500 voix…

La sincérité du couple

Un mathématicien qui est devenu homme d’affaires envoie un mail à sa femme :

« Ma très chère épouse, tu comprendras que maintenant que tu as 54 ans, j’ai certains besoins que toi tu ne peux plus satisfaire. Je suis très heureux avec toi, je te considère une merveilleuse épouse et sincèrement j’espère que tu ne le prendras pas mal quand tu sauras que quand tu recevras cette télécopie je serai à l’hôtel Confort Inn avec Vanessa, ma secrétaire, qui a 18 ans, mais ne t’inquiète pas, je serai à la maison avant minuit. »

Quand ce type arrive à la maison, il trouve un papier sur la table de la salle à manger qui dit :

« Cher époux, J’ai reçu ta télécopie et je ne peux pas éviter de t’en remercier pour l’avertissement. Je profite de l’opportunité pour te rappeler que toi aussi tu as 54 ans. En même temps, je t’informe que quand tu liras ce message, je serai à l’hôtel Fiesta avec Michel, mon professeur de tennis, qui comme ta secrétaire a aussi 18 ans. Comme tu as une licence en mathématiques, tu pourras facilement comprendre que nous sommes en de semblables circonstances mais… avec une petite différence : 18 rentre plus de fois dans 54, que 54 dans 18… Donc, en conséquence ne m’attends pas jusqu’à demain ! Bisous de ta femme qui te comprend… »

La secrétaire du cabinet d’avocat

Les deux associés d’un cabinet d’avocats viennent d’engager une très jeune et très jolie secrétaire. Aussitôt, ils se montent un challenge pour déterminer lequel des deux couchera avec elle en premier. Finalement, le plus jeune des avocats réussit à le faire, et son associé vient aux nouvelles :
– Alors, dis-moi comment ça s’est passé ? Elle est chaude ?
– Bof… ma femme est bien meilleure !

Quelques jours plus tard, le deuxième associé parvient lui aussi à coucher avec la nouvelle secrétaire. L’autre vient lui demander son évaluation de la nouvelle recrue :
– Alors, quel est ton avis sur la nouvelle ?

Et l’autre lui répond :
– Tu avais raison, ta femme est meilleure…

L’infidélité est un plat qui se mange froid…

Deux hommes meurent et arrivent au Paradis.
– De quoi êtes-vous morts ? leur demande Saint Pierre.
– De joie, dit le premier.
– De froid, dit le second.
– Ah ! Reprend Saint Pierre, racontez-moi cela.
– Eh bien, dit le premier, je croyais que ma femme me trompait. J’arrive à l’improviste à la maison où je croyais y trouver le coupable. J’ouvre toutes les portes, je regarde dans les placards, je vais à la cave, je fouille tout, rien. Alors, j’en meurs de joie !
– Ah bon, dit Saint-Pierre. Et vous, dit-il à l’autre, comment êtes-vous mort de froid ?
– Cet imbécile a oublié de regarder dans le congélateur.