Le vol du bijoutier

Les perles : les journalistes

« Le bijoutier est aujourd’hui introuvable. Le voleur prétend l’avoir égaré : ‘sans doute, dit-il, l’ai-je perdu en le mettant hâtivement dans la poche de mon pantalon’. »

(La dépêche du Midi, 7 octobre 1953)

Du calibre 12 pour ces putes de voleurs !

Les perles : les voisins

photo d'une pancarte qui avertit ces putes de voleurs qu'ils vont être reçus au calibre 12
Du calibre 12 pour ces putes de voleurs !

« Avis aux voleurs de carburant et autres : je vais vous crever au calibre 12 grosses putes »

Le voleur de voiture

Un gars se réveille en pleine nuit à 3 heures du mat’. C’est une alarme de voiture qui vient de se déclencher dans la rue.

Le gars va voir à la fenêtre dans le noir et aperçoit un gars qui essaie d’entrer dans la BMW du voisin. Aussitôt, le gars descend dans son garage, empoigne un démonte-pneu et sort dans la rue à toute vitesse. Il parvient derrière le voleur, l’attrape par l’épaule et le tire en arrière…

Le voleur sur le coup de la surprise lui dit :
– Pitié, n-n-n-n-on, ne me frappez pas !

Alors le gars le pousse de côté et balance un grand coup de démonte-pneu dans la vitre de la voiture en disant :
– Voilà, ça devrait vous simplifier le travail. Tirez-vous vite fait maintenant ! C’est la troisième fois cette semaine que cette alarme de voiture me réveille !

Erreur de casting

C’est l’histoire d’une fille, divorcée, la quarantaine, enfin, ça va pas trop dans ses affaires, qui se fait chier. Elle en a marre, alors elle décide d’aller dans un bar pour se trouver un mec, pour la nuit.

C’est décidé, ce sera un Noir, elle s’est jamais faite fourrée par un Noir, ça la tente, ce sera un Noir ce soir.

Elle rencontre effectivement un noir au bar, ils boivent quelques verres ensemble et elle le ramène chez elle. Elle se déshabille, s’allonge sur le lit, elle écarte les jambes et dit au gars :
« Vas-y, fais ce que tu sais faire le mieux. »

Alors le noir empoigne sa télé et se tire en courant.