Le plus saoul des deux

Rentrant passablement éméché, le locataire du rez-de-chaussée trouve celui du premier étage étendu sous le porche. Il le prend par le bras, le conduit à son palier, ouvre une porte, le pousse et redescend, pour retrouver dans le hall l’homme qui murmure :
– Au premier !

Il le prend par le bras, refait le même manège et redescend… pour constater que l’autre est toujours là.
– Eh bien ! Par où êtes-vous passé ?
– Moi, bredouille l’autre, ça fait déjà deux fois que vous me jetez dans la cage d’ascenseur !

La voisine moche

Dans un groupe d’immeubles de HLM, un homme téléphone à son voisin d’en face.
– Espèce de maniaque, c’est la troisième fois, cette semaine, que je vous surprends, derrière vos vitres, à regarder chez moi, avec des jumelles. Vous allez arrêter d’observer ma femme ou j’appelle la police.
– Votre mocheté de femme, répond le voisin, peut bien se promener toute nue sans que ça me fasse ni chaud ni froid. Par contre, ce qui est vrai, c’est que mon poste de télé est en réparation et que ça me rend service de suivre sur le vôtre Les feux de l’amour, pour savoir si Victor va se décider ou non à épouser Ashley.

L’assurance anti-crétin

Un homme exaspéré téléphone à sa compagnie d’assurance :
– J’en ai assez de mon voisin qui me rend la vie impossible. Je voudrais contracter une assurance anti-crétins. J’imagine que vous ne pouvez pas comme ça immédiatement me dire si ça existe et combien coûterait une telle police.
– Mais si, monsieur, répond l’employé, ça vous coûterait 447,50 € par an.
– Comment pouvez-vous connaître le chiffre exact sans avoir fait une estimation du crétin qui habite à côté de chez moi ?
– C’est que justement, votre voisin nous a téléphoné hier pour contracter la même assurance.

Un problème d’apparences

C’est un nouveau venu dans un quartier résidentiel.

Un jour, alors qu’il somnole dans son transat, il observe un étrange manège chez ses voisins. L’épouse du voisin se met juste devant son époux et remonte sa jupe, baisse sa culotte, puis elle se caresse le pubis… À peine a-t-elle terminé que le mari se lève et va tremper son doigt dans l’aquarium, avant de se l’enfoncer dans le derrière !

Le nouveau résidant n’en revient pas, mais il laisse tomber et se dit que ça ne le regarde pas.

Cependant, un beau jour, il rencontre un autre voisin et la curiosité reprend le dessus : il lui parle de ce qu’il a vu tantôt.
– Ils seraient pas un peu timbrés des fois, demande-t-il ?
– Non, non, répond l’autre. Pas du tout ! Ce sont des sourds et muets. La femme voulait qu’il tonde la pelouse, et lui, il lui a dit d’aller se faire enculer parce qu’il va à la pêche…