Devinez qui vous appelle ?

Un blagueur invétéré arrive au bureau avec les deux yeux pochés. Ses collègues s’inquiètent :
– Voilà, explique-t-il, comme j’ai des insomnies, je m’amuse régulièrement, sur le coup de trois heures du matin, à composer un numéro de téléphone au hasard et je demande à la personne, éveillée en sursaut, qui décroche : « Devinez qui vous appelle ? »
– Et alors ?
– La nuit dernière, quelqu’un a deviné.

Avec un peu de bonne volonté…

Les perles : les assurances

« Le pauvre type était partout à la fois. J’ai été obligé de donner plusieurs coups de roue avant de le frapper. »