blague sur les vacanciers

Noyé sous les prêts

Repêché de justesse alors qu’il est en train de se noyer, un vacancier dit au maître-nageur qui le ramène sur la plage :
– Pendant les quelques minutes où j’ai cru que j’allais mourir, ma vie a défilé en accéléré devant mes yeux. Y compris ce jour de l’année dernière, où vous m’avez emprunté 40 € que vous ne m’avez jamais rendu.