La mémoire gelée

Deux papys sont assis dans le parc. Le premier dit :
– J’ai une folle envie de glace.
– Je vais en chercher, que veux-tu ?
– Deux boules chocolat, et toi ?
– Moi, je prends deux boules vanille.
– Il vaut mieux que tu le notes !
– Mais non, le camion de glaces est juste là devant.
– Note le, je te dis que tu vas oublier !
– Non, non, je n’oublierai rien !

Il part en marmonnant « Deux chocolat, deux vanille… Deux ch… ». Après un bon quart d’heure il revient avec deux saucisses grillées. L’autre lui dit :
– Et où est la moutarde ?
– Bon sang, je l’ai oubliée !
– Tu vois, je t’avais bien dit de le noter !

Les poissons Alzheimer

Dans une boule aquarium, deux poissons rouges discutent :
– Tu vois, mon gros problème, chaque matin, c’est de me souvenir dans quel sens je tournais la veille !

Les vases communicants

Un spécialiste des maladies mentales est furieux :
– C’est incroyable, j’ai soigné pendant un an un homme pour ses troubles de la mémoire. Sitôt guéri, il oublie de me payer mes honoraires. Et le pire, c’est que je n’arrive pas à me rappeler ni son nom ni son adresse.

Il porte plainte contre lui-même

Les perles : la justice

Un habitant du Kentucky s’est poursuivi lui-même en justice, et il a gagné ! Larry Rutman s’amusait à lancer un boomerang, mais celui-ci l’a frappé à la tête en revenant vers lui. L’incident aurait causé des dommages durables à sa mémoire. Il a alors songé à porter plainte contre le fabricant, mais son avocat le lui a déconseillé car le boomerang fonctionnait parfaitement.

M. Rutman a donc décidé de s’attaquer en réclamant 300.000 $ de dommages et intérêt pour sa maladresse, et le juge lui a donné raison. C’est sa compagnie d’assurances qui a payé la somme, le plaignant étant protégé dans le cas où il blesserait quelqu’un.