L’erreur de l’infidélité

C’est un homme qui appelle sa femme mais c’est sa petite fille qui décroche :
– Allô, c’est papa tu peux me passer maman s’il te plaît ?
– Je ne peux pas elle est dans la chambre avec tonton David.
– Mais voyons ma petite tu n’as jamais eu de tonton David.
– Si c’est maman qui me l’a dit.
– Très bien va dire à maman et tonton David que papa a rentré sa voiture dans le garage.

La petite fille pose le téléphone sur un meuble et va voir sa mère et son oncle et revient en pleurs au téléphone.
– Qu’est-ce qu’il y a ?
– Bah maman qui a sauté du lit, nue, et a couru partout et a glissée sur le tapis et est tombée sur le coin du lit. Je crois qu’elle est morte il y a plein de sang par terre !
– Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu !!! Et ton oncle David ?
– Il a sauté du lit, a sauté par la fenêtre mais il a oublié que tu avais vidé la piscine la semaine dernière pour la nettoyer et il a sauté dedans et je crois qu’il est mort aussi.

L’homme qui ne se sent pas bien dit :
– Quelle piscine ? Je crois que je me suis trompé de numéro de téléphone !

La tonte au sécateur

Une dame va répondre au téléphone quand son plus jeune fils surgit, tenant à la main un sécateur pour élaguer tes haies.
– Si c’est notre voisine, lui dit-il, tu me la passeras. Elle veut sûrement me remercier d’avoir tondu son chien.

Le bar-travail

Un barman répond au téléphone :
– Non, madame, M. Ferdinand, votre mari, n’est pas ici, mais j’ai entendu dire par deux de ses collègues, qu’il était retenu par un travail au bureau. Quel genre de travail ? Attendez, je vais le lui demander.
– Dites, M. Ferdinand, votre épouse voudrait savoir quel genre de travail peut bien vous retenir au bureau si tard.

3 avril 2019 – Génération Maloservikale !

dessin d’actualité humoristique sur les conséquence pour la santé de l’abus des portables et des écrans
3 avril 2019 – Génération Maloservikale !

(caricature d’utilisateur de portable)

La blonde cabine

Quelle est la différence entre une blonde et une cabine téléphonique ?

On ne peut tenir qu’à deux dans une cabine téléphonique.