La symphonie mâchée

– Comment avez-vous pu trouver ces sonorités étranges qui font de votre symphonie un tel chef-d’œuvre ?
– Par hasard. Un jour où je composais en jouant de la flûte, je ne m’étais pas aperçu que j’avais oublié de poser mon chewing-gum.

La blonde de Beethoven

Dans une salle de concerts, l’orchestre achève un morceau très applaudi quand une blonde se penche vers son voisin et lui murmure à l’oreille :
– Ce que j’aimerais, c’est qu’ils jouent la 5ème symphonie de Beethoven.
– Mais, fait son voisin, un peu surpris, c’est justement ce qu’ils viennent de terminer.
– Mon Dieu ! gémit la blonde, et personne ne me l’a dit alors que c’est mon morceau favori !