Le petit chocolat d’amour

Les perles : les réseaux sociaux

« Je reste appuyé sur le comptoir, le regardant en souriant avec un air « aguissable ». Je lui donne un petit chocolat, que j’avais comme par hasard sur moi, au cas où ! Sûr que j’veux sortir avec c’gars-là ! »

(Lynda)

La sexualité des nains de Noël

Pourquoi les petites figurines en forme de nains sur les bûches de Noël sourient tout le temps ?

Parce qu’elles savent qu’on va les sucer…

Les soucis médicaux

Une infirmière entre dans la chambre d’un malade, s’approche de son lit et lui dit gentiment :
– Tout à l’heure, quand le docteur viendra, soyez gentil. Souriez-lui ! Le pauvre, il se fait tellement de soucis à votre sujet !

La défense innocente

Les perles : la justice

Le président du tribunal :
– Qui défendez-vous, maître, dans ce dossier ?

L’avocat, tout sourire :
– L’innocent !
Aux mains pleines, à coup sûr.

Les dernières bonnes volontés

Les perles : la justice

Marcel Delrue, guillotiné en 1952, s’adresse une dernière fois à son avocat : « Je veux que vous buviez du champagne à ma santé. Cela me rendra heureux au paradis. » Il avait même pris soin d’écrire préalablement au directeur de la prison : « Le dernier matin, dites à mes geôliers d’avoir le sourire. Que j’emporte le souvenir de visages amicaux. »